L’Appel de Malick Wade Gueye pour Diary Sow et SOD

Malick Wade Gueye, responsable de l'APR en Espagne

Que Dieu éclaire notre chemin vers Diary Sow. Que Dieu guérisse Sadio Ousmane Diedhiou (SOD). Amine. 

Par Malick Wade Gueye

A Diary, 

S’il te plaît, fais signe de vie. Tout le Sénégal attend ton retour pour partager avec toi. Tu as été la meilleure et tu le demeure toujours. Découvre-toi sous le visage de cet ange. Votre mère, vos frères et sœurs, vos amis du fond de leurs tristes demeures vous appellent sans cesse : REVIENS REVIENS REVIENS, nous avons besoin de toi Diary SOW. Nous prions jour et nuit pour que tu nous reviennes saine et sauve. Amine.

Pas d’au revoir Diary. Notre tristesse est infinie et notre respect en toi sans fin. Tu nous as couvert d’honneur par ta brillante carrière scolaire et universitaire ; tu es l’inspiration pour toute cette jeunesse saine et consciente. Ta gentillesse, ton talent et ton sourire nous manquent déjà. Ton esprit apparenté à l’excellence est toujours vivace en chacun de nous. Toute la Nation a besoin de toi Diary. Nous nous souvenons tous de ces moments où tu montais sur le podium de l’excellence après de durs labeurs à l’école.

La Nation a besoin de telles graines qui donneront à coups sûrs les fruits du développement.

A Sadio Ousmane,

Tiens bon, nous avons besoin que tu guérisses pour soigner les enfants Sadio Ousmane DIEDHIOU, jeune médecin. Tu as fait le plus difficile jusqu’ici. Tu as une très belle mission qui t’attend. Tu y es presque, faut pas baisser les bras, la Nation toute entière te soutient. Les autorités au plus haut niveau te soutiennent.

Chère Diary, cher Sadio, des activistes nuls, des comédiens très limités, des chanteurs et danseurs sans aucun talent veulent prendre le pays en otage. On n’a pas besoin de ça.

Tant on a besoin de vous et de tous ceux qui sont comme vous. Des jeunes qui portent l’espoir de tout un peuple qui marche vers l’émergence.

Nous avons juste besoin que les médias (les télés) arrêtent de faire la promotion des médiocres pour se consacrer à la vulgarisation de l’excellence des jeunes sénégalais pleins de talents dans le domaine des sciences et de la technologie.

Nous avons aussi besoin que nos autorités soutiennent plus encore l’éducation et la formation en mettant tous les acteurs dans de bonnes conditions, qu’elles revoient les contenus d’apprentissage, qu’elles construisent et équipent les écoles, les centres de formation et les universités. Que tout soit bien assaini, bien géré et bien suivi pour de très bons résultats. Nous avons de très bons enseignants qui forment de tes bons étudiants qui peuvent rivaliser avec n’importe qui au monde. Seulement, il faut juste les motiver pour qu’ils reviennent construire le pays par une politique d’emploi plus soutenue.

Quand on a un président qui n’a d’autres soucis que l’émergence de son pays, des ressources humaines de qualités doivent l’accompagner. L’horizon 2035 est tout tracé, prônons l’excellence dans les compétences dans les domaines scientifiques et techniques pour arriver à l’heure. Tout le reste n’est que divertissement. Les besoins internes nous exigent un développement endogène centré autour de l’autonomisation. Une telle approche demande une aptitude, des capacités, des compétences et des attitudes responsables. Si nous le voulons, nous le ferons à coup sûr.

J’ai dit.

Malick Wade Gueye