Le pasteur enlève une musulmane et l’oblige à se reconvertir au christianisme

Le pasteur Jonah Gangers qui a kidnappé la fille pour faire d'elle sa fille chrétienne

Un pasteur de la localité de Kaduna, située au Nord du Nigeria, identifié comme le révérend Jonah Gangers a été accusé d’avoir enlevé et reconverti au christianisme une jeune musulmane connu sous le nom de Sadiya Idris.

L’organisation islamique nigériane des droits de l’homme, Muslim Rights Concern (MURIC), qui a sonné l’alarme, a appelé à un procès rapide, à l’arrestation et à la poursuite du pasteur et tous ses complices.

La déclaration se lit comme suit : “Sadiya Idris de Tudun Nupawa, Kaduna, a été kidnappée en 2013 à l’âge de onze ans par le révérend Jonah Gangers qui réside à Barakallahu, Kaduna, et y a son église. Le révérend aurait été aidé par un personnage douteux appelé Peter. Sadiya a été gardée contre son gré dans la maison du Pasteur Gangers jusqu’à ce que les suspects se sentent suffisamment en sécurité pour la déplacer.

Pendant ce temps, les parents de Sadiya, Mallam Idris et Mallama Rukayya ont cherché partout en vain leur fille disparue. La famille a déposé l’affaire au quartier général de la division de police de Gidan Gayu à Tudun Wada, Kaduna. Tour. Gangers et ses complices ont emmené Sadiya dans l’État du Plateau, l’ont convertie de force et illégalement et l’ont finalement enregistrée sous le nom de Christiana Gangers Joseph dans une école missionnaire de l’État. La fille a été maintenue en captivité pendant sept ans (2013-2020) à la fois à l’école et dans la maison du révérend à Kaduna pendant les vacances, car elle n’était pas autorisée à sortir seule.

pasteur
La jeune fille aurait fui lors d’une sortie pour le marché

Sadiya Idris (Christiana Gangers) s’est finalement échappée en 2020 un jour où elle a été envoyée seule au marché. Elle s’est souvenue de ses origines et s’est approchée des musulmans dans une mosquée de Jos qui l’ont emmenée à Kaduna où elle les a guidés jusqu’à la maison de son père. Bien que le pasteur Gangers ait été arrêté, il a été libéré sous caution et il parcourt librement les rues de Kaduna.

L’affaire a été ajournée par la Magistrate Court I lors de la première audience au 18 septembre 2020, à nouveau elle a été ajournée au 16 octobre 2020. Mais le juge a statué le 16 octobre que la Magistrate de la Court n’était pas compétente en la matière. Il l’a donc renvoyé au ministère de la Justice de l’État de Kaduna pour avis. Nous nous attendions à ce que l’affaire soit renvoyée devant la Haute Cour à ce stade, mais à notre grande surprise, elle a été renvoyée devant la Magistrate Court où une nouvelle date du 23 novembre 2020 vient d’être donnée.