Ultimate magazine theme for WordPress.

Congo : ce Pasteur « entend » la voix de Dieu…et égor.ge son fils

0

Au Congo-Brazzaville, le pasteur égor.ge son fils après avoir « entendu la voix de Dieu »

Près d’une dizaine de personnes ont été blessées lors d’un affrontement entre les forces de l’ordre et la population en RDC. La raison, la population digère mal le crime d’un pasteur. Ce dernier a égor.gé son fils de 21 ans, sous prétexte qu’il a  » entendu la voix de Dieu « .

Accusé d’avoir égor.gé son fils, un pasteur d’une église évangélique, originaire de la République démocratique du Congo, a été arrêté par la police au nord du Congo Brazzaville. Cet acte ignoble a engendré un affrontement entre les condisciples de la victime et les forces de l’ordre.

La scène s’est déroulée dans la sous-préfecture de Bétou, connue pour son hospitalité accordée souvent aux réfugiés venus de la RDC et de la République centrafricaine voisines…

Selon des témoins, le pasteur nommé Galako a tranché la gorge de son fils, lycéen de 21 ans avec un couteau après avoir « entendu la voix de Dieu lui demandant de faire un grand sacrifice pour devenir un homme puissant ». « Il a bénéficié de la complicité de deux hommes, fidèles de son église également originaires de la RDC, qui sont également entre les mains de la police », a ajouté une source policière.

Les images du corps sans vie du jeune lycéen, baignant dans le sang, ont fait le tour des réseaux sociaux. Créant ainsi l’effroi et l’indignation des internautes en général et de la population congolaise en particulier.

Les condisciples du jeune homme ont envisagé venger la mémoire de leur ami, mais la police a réussi à s’imposer. Une enquête policière a révélé qu’au moins deux personnes ont été tuées et neuf autres ont été blessées par balle lors des affrontements.

Source MSN

laissez un commentaire