L’émouvant témoignage de Bombardier sur son défunt frère…

La maison familiale sise au quartier Château d’eau Nord de Mbour a refusé du monde, hier, après l’inhumation de Pape Dia, grand frère et manager de Bombardier, renseigne Sunu Lamb. Nombreuses sont les autorités venues présenter leurs condoléances à la famille éplorée.  Faisant un témoignage sur feu Pape Dia, Ndongo, son père, a affirmé que le défunt était son confident.

« C’est difficile, mais c’est la volonté du Bon Dieu. Je l’accepte et actuellement tout ce que je peux faire, c’est de prier pour le repos de son âme. Pape était plus qu’un fils pour moi, mais un confident qui est parti. Il était un exemple dans la famille ».

Pour Bombardier, petit frère de Pape Dia, ça sera très difficile d’entrer dans l’arène sans son frère.

« Je rends grâce au Bon Dieu. Ce n’est pas moi seulement qui ai perdu. Le monde sportif, culturel, toute la famille, les amis, parents et proches ont aussi perdu. Car, Pape Dia était unique dans le football et dans l’arène. Ce qu’il faisait dans la famille, personne ne pourra le faire maintenant. Pape Dia était mon tout, il faisait tout pour moi. Maintenant, tout ce que je peux faire, c’est de prier pour lui, que le Bon Dieu l’accueille dans son paradis. D’ailleurs, actuellement, ça sera très difficile pour moi d’entrer dans l’enceinte de l’arène sans Pape Dia. Je ne dis pas que je vais arrêter, mais je vais voir avec mon entourage, mon staff et mes parents, ce qu’il faudra faire sans mon frère qui vient de nous quitter ».