L’Onu invite le Sénégal à abroger l’arrêté Ousmane Ngom

Le Sénégal est candidat au Conseil des Droits de l’Homme de l’Onu pour 2021-2023. En prélude à cette élection prévue en octobre prochain, le Service International des Droits de l’Homme (SIDH), associé avec le Département des Informations Publiques de l’ONU, a publié ses recommandations que chaque pays candidat devra respecter en tant membre du Conseil.

Ainsi, le Service International des Droits de l’Homme invite le Sénégal à abroger l’arrêté Ousmane Ngom portant interdiction de marche dans le Plateau, rapporte Les Échos. Le SIDH recommande aussi à notre pays de rendre possible l’exercice du droit de vote des détenus.