Macky gâte Idy…1 million/jour de fonds politique, 30 millions/mois

Fonds politique : Macky Sall arme Idrissa Seck

Le leader du Rewmi revient au-devant de la scène politique. Par un tour de girouette, le Président de la République Macky Sall place Idrissa Seck à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Le Président de la République Macky Sall a préféré se séparer de Mme Aminata Touré qui a toujours été avec lui et qui est un des éléments-clés de son dispositif, tout simplement pour donner de la place à Idrissa Seck.

Idrissa Seck fait partie des leaders politiques qui au second tour de l’élection présidentielle de 2012, avaient choisi de voter au second tour de voter pour le candidat de l’opposition le mieux placé qui se trouvait être Macky Sall, au détriment du Président sortant qui était Me Abdoulaye Wade.

Quelques mois avaient suffi pour que, Idrissa Seck dévoile son véritable visage tel qu’il a toujours été, en vilipendant le régime de Macky Sall. Idfrissa Seck n’avait alors pas obtenu de fromage pour lui, mais tout de même ses frères de parti comme Pape Diouf et Oumar Guèye étaient membres du gouvernement. Seulement, il avait choisi de mettre du sable dans le couscous. Une stratégie qui lui avait valu de se faire désavouer par Pape Diouf et Oumar Guèye qui ont préféré poursuivre leurs parcours avec le Président Macky Sall.

Aujourd’hui, c’est ce même Idrissa Seck qui revient, après avoir perdu face à Macky Sall à l’élection présidentielle de 2019, pour faire alliance avec ce dernier, et occuper le poste de Président du CESE. Idrissa Seck se retrouve à un poste où il va gérer des fonds politiques. Tiens, des fonds politiques entre les mains d’Idrissa Seck ! Comme l’histoire peut avancer, parfois masquée. L’on aura toujours en tête, ce fameux problème entre Idrissa Seck ancien Premier ministre, mais aussi ancien tout puissant ministre d’Etat, directeur de cabinet du Président de la République, Me Abdoulaye Wade.

Idrissa Seck avait osé avouer publiquement s’être enrichi avec les fonds publics que lui avait confié Me Abdoulaye Wade. C’est ce même personnage à qui, le Président de la République Macky Sall confie une institution où il se retrouve avec des fonds publics mis à sa disposition.

Ainsi, Idrissa Seck qui avait avoué avoir dissimulé et bouffé des milliards de FCFA des fonds politiques que lui confiait l’ancien Président de la République Me Abdoulaye Wade revient au-devant de la scène 16 ans plus tard, et retrouve des fonds politiques au CESE. Ainsi à la tête du CESE, Idrissa Seck se retrouve avec 1 million de FCFA/jour, soit 30 millions/FCFA par mois. De toutes les façons, bien moins que Moustapha Niasse qui plafonne à 50/millions FCFA/mois. Mais seulement, suffisant pour Idrissa Seck qui se refait pour s’armer financièrement.

La rédaction de Xibaaru