Macky distribue encore des fromages à Idy et Oumar Sarr…Ministres d’Etat, DG, PCA,

Idrissa Seck et Oumar Sarr dans sa poche ; Macky Sall et le choix de caser leurs lieutenants

Le Président de la République Macky Sall a choisi d’élargir sa majorité en ouvrant sa porte au Rewmi d’Idrissa Seck ainsi qu’au Parti des Libéraux et démocrates/And Suqali dirigé par Oumar Sarr, un des anciens lieutenants de Me Abdoulaye Wade. Macky Sall distribue des fromages pour obtenir le soutien d’adversaires politique. Qu’à cela ne tienne !

Le Chef de l’Etat Macky Sall est aujourd’hui face à un dilemme. Il a déjà donné des fromages à Idrissa Seck qui se retrouve dans ce poste juteux de Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) avec une colossale arme de guerre mise à sa disposition que constituent les fonds politiques. Outre ce poste, Idrissa Seck a réussi à faire nommer deux membres de son parti aux postes de ministres. Reste plus qu’à compléter le tableau.

Idrissa Seck et deux de ses lieutenants se font nommer, Oumar Sarr devient membre du gouvernement, il faudra bien contenter encore ces beaux messieurs. Rewmi et le Parti des Libéraux et démocrates/And Suqqali vont obtenir davantage. C’est-à-dire qu’il faut s’attendre dans les prochains jours à ce que des responsables de ces partis pour parvenir à les tenir à distance ainsi que de contenir toutes contestations, soient nommés à des postes.

Les fromages, il y en aura toujours à distribuer. Des responsables de ces partis, vont être nommés à des postes. Qu’ils soient Présidents de Conseil d’administration ou Directeurs généraux d ou Directeurs généraux d’Agence ou de sociétés nationales, en tout cas ils obtiendront que quoi être servis. Les Badara Gadiaga de Rewmi, Babacar Gaye et Amadou Sall de Suqali n’ont qu’à patienter, car ils vont être largement servis.

Seulement, par quelle gymnastique, le Président de la République Macky Sall va leur octroyer des postes. Un grand dilemme pour le Président de la République. Il va être dans l’obligation de faire quitter certains responsables de son parti, l’Alliance pour la République (APR) ou des membres de partis qui étaient déjà alliés à leurs postes, pour faire place aux nouveaux venus. Ce qui reste de créer des grincements de dents. Comme quoi, tout ne va être facile pour le Président Macky Sall.

La rédaction de Xibaaru