Macky Sall parle (enfin) de l’affaire Sonko !

Aphone depuis le début de ce qui est désormais appelé l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr, le Chef de l’Etat Macky Sall, a brisé le silence sur les ondes de la RFI. Depuis le début de cette affaire, le leader de Pastef-Les Patriotes a très vite agité la thèse d’un complot d’État, citant nommément le président de la République et son ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome, comme étant les instigateurs de cette affaire.

Réagissant pour la toute première fois, sur l’affaire Ousmane Sonko, accusé de viols présumés et menaces de mort, Macky Sall plaide non coupable. « Encore une fois, c’est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu’il en est, dans le fond. Je ne peux pas souhaiter, même à mon pire adversaire une telle situation. Maintenant, il y a une accusation, il y a des procédures, il ne faut pas qu’on mêle le président de choses qui ne le regardent pas » a-t-il réagi, sur les ondes de la RFI.

Avant de rajouter après une relance du journaliste qu’il n’y est pour rien. « C’est clair. Je crois que j’ai suffisamment à faire que de comploter pour des choses aussi basses ».