Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky Sall perd son meilleur ami…ennemi

Le défunt cofondateur de l'APR, Alioune Badara Cissé (à gauche) et Macky Sall (à droite)
0

Le Sénégal tout entier est en deuil ! Le président Macky Sall est est en deuil…Notre pays a perdu un de ses plus digne fils. L’ancien médiateur de la République Alioune Badara Cissé n’est plus. Il a été rappelé à Dieu ce samedi. Membre fondateur de l’Alliance pour la République (APR), l’homme n’hésitait pas à dire le fond de sa pensée sur la gestion du pays. Son décès risque d’être un véritable coup dur pour le président Macky Sall qui perd ainsi son ami, mais aussi son « ennemi » politique.

Alioune Badara Cissé n’est plus à présenter dans le landerneau politique. L’ancien numéro 2 du parti présidentiel a su laisser ses empreintes. Lui et le président Macky Sall ont mis sur pied le mythique parti présidentiel. En 2012 il devient le premier ministre des Affaires Etrangères sous l’ère Macky Sall. Mais le locataire du Palais est un fin stratège politique. Ne voulant pas avoir un numéro deux, il a mis son ami et cofondateur au frigo.

Sept mois après (octobre 2012) il est remplacé à ce poste par l’actuel représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unis en Centrafrique, Mankeur Ndiaye. Défénestré, ainsi commence la descente en enfer pour celui qui était le coordonnateur national de l’APR. Mais ABC n’est pas un homme qui se laisse enterrer vivant. Il sort de son mutisme et donne son avis sur la marche du pied. Des sorties qui seront à la base de son éjection de toutes les instances de direction du parti.

Au sein même du parti des responsables comme Mahmoud Saleh ne voulait plus rien de lui. Pour faire face à leurs adversaires de l’intérieur, les proches de l’avocat créent leurs propres mouvements. Les « ABCDAIRES » et les « ABCJAIMES » voient le jour. Ainsi la guerre froide démarre. Ne pouvant le laisser diviser le parti, le président Macky, qui a toujours eu peur de son numéro 2, trouve le moyen de calmer le jeu. Il nomme Alioune Badara Cissé médiateur de la République.

En Août 2015, ABC devient la 5e personnalité à occuper ce poste en remplacement de Serigne Diop. Fervent défenseur des droits, Alioune Badara Cissé ne change pas sa liberté de ton. Il continue de donner ses avis sur les affaires de la Républiques, la marche du pays et la gouvernance de Macky Sall. On se rappelle sa sortie après les évènements du mois de mars. Il avait invité les autorités à écouter la jeunesse sénégalaise.

Mais l’homme est affaibli par le décès de son fils Abdoulaye Néné Cissé, tué aux Etats-Unis en octobre 2019. Il n’en demeure pas moins qu’il a continué à garder sa forte personnalité. Maintenant qu’il a quitté la médiature, le 5 août 2021 passé, le voilà emporté par la grande faucheuse laissant un vide dans le paysage politique.

Nous n’allons pas entrer dans le mélodrame en donnant un sens à sa disparition. Mais il faut dire qu’ABC a toujours dérangé Macky Sall et beaucoup de membres de l’APR de par ses discours véridiques.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire