Ultimate magazine theme for WordPress.

Marché de 71 milliards FCFA : une grande famille se cache derrière le « mystérieux » accusateur

0

Après le Sénégal des « faucons » voici venu le Sénégal des « Corbeaux » aux becs fourchus. Dans le quotidien d’information « Africa Intelligence » qui nous berce de sa belle plume depuis plus de 40 ans, on pouvait lire à sa UNE : « Le deal secret à 100 millions d’euros qui agite le gouvernement ». Comme un champion en fin de règne, ce journal qui a perdu son lustre d’antan a cité comme source un « mystérieux accusateur » …Une formule empruntée au mercenariat à l’espionnage. Xibaaru revient sur un marché qui n’est pas un deal secret, qui n’a agité aucun gouvernement et sur l’identité du mystérieux accusateur qui cache en fait toute une grande famille de commerçants…

mil
 Le titre tendancieux de Africa intelligence

Avant de vous mettre sur la piste du « mystérieux accusateur » qui a informé le journal Africa Intelligence », xibaaru vous fait un résumé très simple de ce marché qui est public et non un « deal secret » comme le mentionne ce grand journal d’hier devenu le porte-voix de certains hommes d’affaires qui cherchent à régler leurs comptes avec des concurrents. Et cela dans un Français très simple…

Le ministère de la Santé définit les besoins en termes d’infrastructures à construire et d’équipements à fournir.  Il s’agit de relèvement du plateau d’imagerie, à la construction clé en main d’un hôpital à Bakel, à la construction d’un Centre de diagnostic et d’imagerie médicale (Cdim) à Fatick, ainsi qu’à la fourniture de 100 ambulances médicalisées

Afrique Conception Distribution (ACD) qui œuvre dans le secteur, passe une entente directe avec le ministère de la santé pour réaliser les infrastructures. Cette entente directe s’inscrit dans le cadre d’une procédure légale et réglementaire reconnue par le Code des marchés publics, répondant à la volonté des pouvoirs publics d’améliorer la prise en charge médicale dans un contexte où la santé publique revêt une importance majeure.

Le marché est approuvé par la Direction centrale des Marchés publics (DCMP). Donc jusque-là tout va bien. Afrique Conception Distribution (ACD) dont la directrice Mme Assyétou Cassé Dioum bénéficie d’un carnet d’adresses solide, va en Allemagne et obtient un financement de 100 millions d’euros de la banque La Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) qui veut dire en français : Établissement de crédit pour la reconstruction. Cet établissement financier fait partie des quinze premières banques d’Allemagne.

Et c’est là que tout se gâte. Dès que le financement de 71 milliards FCFA est obtenu, les charognards écrivent à Africa Intelligence pour « tuer » ACD et sa directrice.

mil
Le mystérieux accusateur est-il une source fiable ?

« Le mystérieux accusateur craint…que le contrat ne débouche sur une situation de monopole qui avantagerait ACD et ses partenaires étrangers » …Un argument fallacieux.

Et pour diaboliser ACD et sa directrice, Africa intelligence sort ses infos de destruction massive : « Cette société discrète, dirigée par une la femme d’affaires Assyetou Cassé Dioum, et autrefois active dans le secteur de l’armement… » Eupeuteleuw !  Africa intelligence dénonce Assyetou Cassé Dioum comme un Colin Powell qui dénonçait Saddam Hussein et ses armes chimiques…invisibles. Xibaaru a scruté le site internet de la société ACD, aucune trace de vente de matériels militaires. comment le quotidien Africa intelligence s’est laissé berné ? Et pourtant tout est vérifiable…

Africa Intelligence cite toujours son mystérieux informateur qui n’est en fait qu’une grande famille de commerçants qui fait du bana bana et tout dans l’informel.

Une grande famille dont le père, originaire du Saloum, s’est lancé dans l’agroalimentaire. Aujourd’hui, ses fils sont dans l’industrie. L’un est vendeur de voitures et d’appareils électroménagers. L’autre s’est lancé dans la commercialisation des équipements médicaux. Et c’est ce dernier qui se fait passer pour le « mystérieux accusateur ». La jalousie et la cupidité ont fait de lui le mercenaire de Africa intelligence.

Dans ses colonnes, Africa Intelligence écrit : « L’Association sénégalaise des professionnels de l’équipement médical (ASPEM)a reçu une dénonciation anonyme émanant d’un de ses membres attaquant la légalité supposée du marché »…Vous comprenez quelque chose ?

Une dénonciation anonyme émanant d’un de ses membres ? Donc le dénonciateur anonyme est membre de l’ASPEM. Et pourquoi maintient-il l’anonymat si son combat est légitime ? De quoi a-t-il peur ? Toutes ces cachotteries montrent les desseins inavoués de ce mystérieux accusateur. Et le journal Africa Intelligence, face à toutes ces incohérences et ses sournoiseries, devrait s’abstenir de balancer des informations basées sur des sources floues et incohérentes.

De notre côté, xibaaru vous promet des révélations croustillantes qui valent des milliards sur les casseroles de ce Monsieur mystérieux accusateur dont le nom commence par M….

Mame Penda Sow pour Xibaaru.sn

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra