Ultimate magazine theme for WordPress.

Maristes : Le marchand ambulant vole le coffre d’un américain et atterit en prison

Le criminel écope de la perpétuité
0

Domicilié à Hann Maristes 2, F. Sèye, marchand ambulant de son état, a eu la malheureuse idée de cambrioler l’appartement de son voisin, S. Wehmeyer. Après avoir escaladé en plein jour le mur de la maison R+1, il a défoncé la porte de l’appartement avec un tournevis, avant de faire main basse sur un poste téléviseur, la somme de 28.000 francs, un coffre-fort qui contenait 7 millions FCFA et un Iphone.

Malheureusement pour le mis en cause, il est tombé nez à nez avec un autre voisin du ressortissant américain au moment où il s’apprêtait à quitter les lieux avec le butin. Placé sous mandat de dépôt le 14 décembre dernier, le trentenaire a été attrait, hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol avec escalade et effraction.

Pour sa défense, rapporte Rewmi Quotidien dans sa livraison de ce vendredi, il soutient qu’il a commis son forfait par pur hasard. « Je voulais étancher ma soif au moment où je pénétrais dans la maison. C’est après avoir constaté que les portes ne sont pas fermées à clef que je me suis introduit dans l’appartement de la partie civile, situé au premier étage. Ainsi, j’ai dérobé un poste téléviseur, 28.000 francs et le coffre-fort qui se trouvait dans l’armoire », a-t-il avoué, tout en niant les circonstances aggravantes de son acte.

Pour Me Baba Diop, le prévenu, qui connait les habitudes de la partie civile, cherche à diluer sa responsabilité pénale. « Il est venu avec son matériel pour commettre son forfait. Ce sont des faits très graves », s’est-il offusqué. Pour la réparation du préjudice moral subi par son client, l’avocat a réclamé 2 millions FCFA.

Le parquet a requis l’application de la loi. À la suite de la défense, qui a sollicité la clémence, le juge a condamné le prévenu à deux ans de prison, dont six mois ferme, et à payer deux (2) millions de FCFA au plaignant.

 

laissez un commentaire