Affaire Ndingler…des ministres volent la vedette à Macky Sall

Dénouement dans l’affaire Ndingler : Quand les ministres Aly Ngouille Ndiaye et Abdou Karim Fofana se tressent des lauriers

Le dénouement de l’affaire des terres de Ndingler offertes à l’homme d’affaires Babacar Ngom Président directeur général de SEDIMA contre l’avis des populations autochtones, a poussé des ministres de la République, notamment Aly Ngouille Ndiaye, Abdou Karim Fofana à se hisser au-devant de la scène. Ces ministres revendiquent à leurs profits d’avoir gérer la situation et d’avoir permis un dénouement heureux de cette affaire. Ils se tressent déjà des lauriers. Or, rien n’est plus faux.

Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye avait même durant le week-end, affiché sur Twitter qu’il avait permis un dénouement heureux de cette affaire grâce à sa médiation. La solution affichée par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye avait été aussitôt démentie par les populations de Ndingler fermes dans leur position, et qui ont manifesté qu’ils n’acceptaient aucun compromis, si ce n’est la récupération de leurs terres dont Babacar Ngom déclare détenir un titre foncier.

Pourquoi donc, tous ces ministres s’empressent tant de s’afficher pour revendiquer leurs rôles dans le dénouement de cette affaire aux allures d’un scandale. Alors qu’ils savent n’avoir joué aucun rôle dans cette affaire, si ce n’est d’exécuter les ordres du Président de la République Macky Sall déterminé à apporter une solution dans cette affaire dont il n’était au courant au début.

C’est grâce aux directives du Président de la République Macky Sall qui a pris toutes les mesures idoines et adéquates pour un dénouement heureux de cette affaire, en offrant une solution qui satisfait les parties protagonistes, que les choses se sont décantées.

Nos ministres qui revendiquent avoir joué un rôle dans cette affaire, et qui cherchent à en faire une récupération politique doivent savoir raison garder. Il ne sert à rien pour eux de se jeter des fleurs, d’outiller des officines pour se hisser au-devant de la scène en cherchant à tirer profit de la détresse des populations de Ndingler qui malgré les épreuves ont su défendre jusqu’au bout de façon ferme leurs intérêts.

La rédaction de Xibaaru