Qui pour remplacer Macky en 2024 ?…le candidat idéal

Présidentielle de 2024 : Les potentiels candidats à l’affût

2024, c’est dans quatre ans. Mais déjà, au sein de la classe politique, certains ont commencé à affûter leurs armes en vue de ce rendez-vous pour l’élection présidentielle. Se représentera candidat à un troisième mandat successif alors que la Constitution le lui interdit ou pas, le Président de la République Macky Sall entretient le suspense. Nous nous retrouvons comme dans un feuilleton. Certains acteurs ne veulent pas se borner à la seule décision du Président Macky Sall, et étalent leurs ambitions. Après le Président de la République Macky Sall, bon nombre d’entre eux demeurent présidentiables en 2024.

Oui, bon nombre d’entre eux. Car l’ancien Président de la République du Sénégal Me Abdoulaye Wade, secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS) ainsi que Moustapha Niasse, leader de l’Alliance des forces de progrès (AFP), actuel Président de l’Assemblée nationale demeurent tous deux atteints par la limite d’âge. Ils sont déclarés forfaits pour la présidentielle de 2024 au regard de la Constitution. Idrissa Seck qui se présente comme étant un des dinosaures de la scène politique nationale, malgré toute sa ruse politique fait face à des handicaps.

Les Sénégalais n’ont jamais oublié la manière dont il avait traité Me Abdoulaye Wade alors Président de la République, allant jusqu’à le qualifier « d’ancien spermatozoïde ». Une insulte chez beaucoup de Sénégalais. Et c’est le même Idrissa Seck, alors qu’une frange de la population gardait espoir sur lui qui est allé prendre langue avec celui qu’il insultait, en le qualifiant « d’ancien spermatozoïde ». Idrissa Seck parait exclu de la liste des présidentiables au Sénégal.

Ousmane Sonko aura beau penser tenir en ce moment la dragée, le réveil risquera d’être brutal pour lui. Il risque d’encaisser un de ces coups dont il ne remettra jamais. Ousmane Sonko affiche son insuffisance et son arrogance, depuis son score par défaut, acquis lors de la dernière élection présidentielle de février 2019 où il était classé troisième. Alors que ce n’est qu’à travers un concours de circonstances qu’il s’est hissé à ce classement. Ousmane Sonko s’inspire du salafisme contraire à la pratique de l’islam au Sénégal où si le peuple a toujours vécu en harmonie, c’est grâce aux confréries. Les idéaux défendus par Ousmane Sonko sont hostiles à l’existence de confréries. Voilà pourquoi, il devient out.

Souleymane Ndéné Ndiaye affiche le bout du nez en vue de cette échéance en 2024. Seulement, il n’est pas du tout populaire et manque de charisme. Dans cette liste, Karim Wade aurait pu conserver intactes toutes les chances de devenir Président de la République du Sénégal. Mais lui, a peur du combat et préfère rester dans les conforts de son « exil doré » au Qatar.

S’il y en a un qui conserve toutes ses chances de présidentiable, c’est bien l’ancien maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall. Il présente un meilleur profil et rassure les populations. Evidemment, dans la liste de futurs présidentiables, il ne faut pas écarter certains ministres du gouvernement qui pour le moment sont obligés de taire leurs ambitions.

La rédaction de Xibaaru