Ohé ! Karim…où sont passés les 20 milliards de la campagne de 2012

Hier nous évoquions les 20 milliards de la campagne de Wade en 2012, pris des mains de Pape Diop pour être confiés à Karim Wade. Ce qui a eu pour conséquence, la perte du pouvoir par Me Wade. Mais où est passé tout cet argent empilé dans des cartons et entreposé chez l’héritier de Wade ?

Le secret du PDS

Dans la famille politique de Wade, tout le monde ne sait pas tout. Seuls ceux qui savent sont dans l’entourage direct du vieux : Il y’avait Wade (le propriétaire), Karim (l’héritier), Samuel Sarr (le chercheur d’argent), Pape Diop (le gardien de l’argent), Madické (le confident et avocat de la famille et du parti)…Depuis les départs de Ousmane Ngom en 1998 et Idrissa Seck en 2004, le cercle du vieux était dirigé de main de maître par Karim Wade. Et il fallait être en phase avec lui pour « voir » le vieux…Et connaître tout.

Et notre source qui faisait partie de cet entourage du vieux (cité plus haut) nous a indiqué qu’il fallait plutôt « interpeller Karim Wade sur la destination des 20 milliards de la campagne de 2012 » car ce dernier n’avait injecté qu’une infime partie dans la campagne de son père. Plusieurs responsables de fédérations du PDS avaient indiqué n’avoir pas reçu de soutien de campagne lors du second tour de la présidentielle de 2012.

Notre source de préciser : « Au lendemain de la présidentielle, Karim Wade avait effectué plusieurs voyages en France et un journal de l’époque avait même interpellé les autorités sur les déplacements suspects de Karim qui ressemblaient à des fuites de capitaux ». Feu Amath Dansokho avait un peu exagéré sur la fuite des capitaux qu’il estimait à 4000 milliards. Mais selon notre source, « près de 90% des 20 milliards n’avaient pas été utilisés » ? Alors il faut demander à Karim où est passé ce pactole de campagne ? »…

Karim, ana xaalis Bi ?

Donc si une partie de cet argent reste encore caché par Karim Wade, en sus de son compte bancaire à la Julius Baër Bank de Monaco où il aurait plus de 2 millions d’euros (1,3 milliards FCFA), Birahim Seck, le coordonnateur général du Forum civil a raison de rappeler que Karim Wade doit de l’argent au trésor public et que cet argent ne doit pas passer par pertes et profits…