PDS…Karim Wade poursuit ses manœuvres

Au Qatar où il se trouve toujours, Karim Wade continue toujours de manœuvrer et de dérouler son plan pour succéder son père à la tête du Parti démocratique sénégalais (PDS) et pour mieux affronter le pouvoir en place. Il a déjà réussi à écarter des instances de décision du PDS, toute la vieille garde et à les remplacer par ses propres hommes.

On raconte que c’est lui Karim Wade qui avait été à l’origine du boycott par les PDS, des travaux du Dialogue national, désavouant de ce fait, l’ancien numéro 2 de ce parti, Oumar Sarr qu’il combat. Karim Wade poursuit donc ses manœuvres. Malgré les retrouvailles entre son père, Me Abdoulaye Wade et le Président Macky Sall, il a encore été à la base du refus par le PDS de participer à l’installation du directoire du Dialogue national. Karim Wade a trouvé prétexte du fait que le Front de résistance nationale (FRN) dont le PDS est membre, a choisi lui-même sa délégation prenant part au Dialogue national. De toutes les façons, il ne pourrait être autrement, Karim Wade ne voudrait jamais d’une participation de ses hommes au Dialogue national pour y côtoyer Oumar Sarr et compagnie.

Karim Wade sait également, outre le régime en place, il doit faire face à des concurrents dans les rangs de l’opposition qui s’affrontent sur celui qui doit incarner son leadership. Ne pouvant pour le moment mettre les pieds au Sénégal, c’est depuis le Qatar, qu’il avance ses pions, pour ne pas laisser ses concurrents occuper à eux seuls le terrain et lui ravir la vedette.

La rédaction de Xibaaru