PSG : Gana Gueye a galéré…Tuchel au banc des accusés

Au côté de Leandro Paredes au milieu de terrain, l’international sénégalais Idrissa Gana Gueye a énormément couru, récupéré beaucoup de ballons et a grandement soulagé la défense expérimentale du PSG. Après la rencontre, Mauricio Pochettino a surnommé Gana Gueye de véritable « machine », l’entraîneur argentin ayant forcément apprécié la prestation XXL de son joueur.

L’ancien taulier d’Everton n’a en revanche pas toujours affiché cette forme depuis son arrivée au PSG il y a un an et demi. Dans les colonnes de L’Equipe, le directeur de l’académie Diambars, où Gueye a été formé, a expliqué les variations de forme d’Idrissa Gueye ainsi que son manque de régularité au plus haut niveau.

Pour Jimmy Adjovi-Boco, tout n’est qu’une question de physique pour Gueye, lequel a besoin d’être au top de sa condition pour afficher son meilleur visage. Ce que Thomas Tuchel n’avait peut-être pas totalement saisi selon lui.« Pour qu’il donne tout son potentiel, il a besoin d’être bien physiquement. Dès qu’il joue trop latéral ou vers l’arrière, c’est qu’il est moins bien. Or, il a eu plusieurs blessures qui coupaient à chaque fois son retour en forme » explique Adjovi-Boco, qui connaît Idrissa Gueye depuis que le milieu du PSG a l’âge de 14 ans.

Avant de poursuivre. « Il y a une période où Tuchel avait besoin de lui et où il reprenait peut-être trop rapidement. C’est quelqu’un au service des autres, il ne dira jamais non. Si le coach lui demande quelque chose, il le fera. Sans que ce soit péjoratif, c’est un très bon soldat. Qui, pour moi, a tout pour devenir caporal ou général ».

De jolis compliments pour Idrissa Gueye, qui fait l’unanimité auprès des observateurs du PSG ces derniers jours. Et qui sera très précieux face à un adversaire du calibre de Manchester City en demi-finales.

Avec Foot01

laissez un commentaire