Racine Sy « tue » le King Fahd…le ministre Alioune Sarr ne fait rien

La situation au King Fahd Palace (KFP) continue de se détériorer avec les nouvelles mesures prises par le tout-puissant Président Directeur Général (PDG), Mamadou Racine Sy. Il vient de prolonger le Chômage technique des employés pour une durée de 4 mois, entreprend des travaux inadéquats et se moque de la complainte des syndicats de travailleurs…Ces derniers déversent leur colère sur la direction et accuse le ministre du tourisme de laxisme.

Situation compliquée au KFP

Le feu couve encore au prestigieux King Fahd Palace (KFP). En cette période de pandémie, l’hôtel traverse toutes les peines du monde avec les nombreuses restrictions des autorités sanitaires mais aussi l’irresponsabilité de certains de ces dirigeants. Et les travailleurs du KFP sont les premiers impactés par cette situation, qui risque de mettre ledit hôtel à genoux.

Les 170 employés envoyés en chômage technique, ce dans le cadre de la lutte contre la covid-19, sont très remontés contre la direction de l’hôtel. Au moment où ce congé forcé devait prendre fin, ces pères et mères de familles ont été notifiés de la prolongation de leur calvaire.

En effet, dans un courriel daté du 20 août, il leur a été notifié la prolongation du chômage technique jusqu’au 31 Décembre 2020, soit quatre (4) mois supplémentaires avec refus de faire un roulement, renseigne le document. En plus, précise, une seconde note en date du 27 août, 50% des salaires net seront payés à tous les travailleurs en chômage technique, 70% seront payés à ceux en chômage partiel. Et les employés qui assurent le service minimum, seront rémunérés à 100%.

king

Les causes avancées de ce prolongement sont, entre autres, le contexte actuel de la pandémie au Sénégal et des travaux de rénovation entrepris au sein dudit hôtel.

Les syndicalistes du King Fahd Palace ont battu en brèche les arguments avancés par le directeur de l’exploitation, Pierre Mbow. « Dans leur courrier qu’ils nous ont adressé aucune vérité. Les 70% payés ça concerne les responsables et les Directeurs qui ne travaillent que 3 jours dans la semaine. Il n’y a pas de roulement comme c’est écrit, les mêmes personnes qui travaillent sont maintenus et le reste du personnel qui est en chômage technique depuis le mois de Mars sont maintenus jusqu’en décembre.

Quant à la rénovation des suites de l’hôtel King Fahd, depuis février que cela a été annoncé, des chambres sont déshabillées et rien n’est fait. Vous pouvez vérifier tout cela sur place, s’il vous donne l’autorisation d’accéder à l’hôtel. Et s’ils refusent de tenir une réunion avec les délégués, cela veut dire que l’hôtel ne compte pas autoriser des clients pour des séminaires ni recevoir un certain nombre de personnes », se désole le collège des délégués du personnel.

Ce collège du King Fahd est très remonté contre les autorités car, selon lui, si la situation actuelle perdure au niveau de ce prestigieux hôtel, c’est aussi à cause du mutisme des autorités étatiques. « C’est pathétique et il y a le mutisme du ministre de tutelle et de l’Etat », accusent les syndicalistes.

La situation actuelle au King Fahd Palace interpelle directement le Président car si rien n’est fait, ce prestigieux hôtel, l’un des plus grands en Afrique risque de perdre son lustre d’antan.

Niakaar Ngom pour xibaaru.sn