Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse : Tabaski et le sommet de l’IDA-20 à la UNE

Vente de journaux dans une rue de Dakar
0

Le Sommet de Dakar sur la mise en œuvre du programme de l’Association internationale de développement (IDA 20) et d’autres sujets dont la célébration de la fête de tabaski sont au menu des quotidiens du vendredi 08 juillet 2022.

Le Soleil met en exergue ‘’l’Appel de Dakar’’ pour le financement de l’IDA-20 par des mécanismes allégés et souligne que la Banque mondiale s’engage pour 93 milliards de dollars.

ida

’’Dans ce contexte critique pour l’Afrique, nous nous félicitons du succès de la reconstitution record des ressources de l’IDA, pour un montant total de quatre-vingt-treize (93) milliards de dollars US’’, a lancé le ministre sénégalais du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo en lisant l’Appel de Dakar.

Des dirigeants africains, réunis à Dakar aux côtés du président Macky Sall, se sont engagés jeudi à définir et rendre opérationnels, de façon urgente et optimale, les projets à mettre en œuvre dans le cadre du programme de l’Association internationale de développement (IDA-20).

Ils en ont pris l’engagement dans une déclaration dite Appel à l’action de Dakar, qui a sanctionné une réunion de haut niveau avec des dirigeants africains afin de mobiliser les pays d’Afrique en vue de la mise en œuvre de l’IDA-20.

Le sommet a vu la présence des présidents du Nigéria (Muhammadu Buhari), de la Guinée Bissau (Umaro Sissoco Embaló), du Libéria (George Weah), de Sierra Leone (Julius Maada Bio), du Congo (Denis Sassou Nguesso)

Selon WalfQuotidien, la Banque mondiale va octroyer 93 milliards de dollars aux pays africains.

ida

’’Des pays africains recevront 93 milliards de dollars de l’Association internationale de développement (Ida), filiale de la Banque mondiale. Cette somme leur permettra de faire face aux crises. Les Etats, présents à Dakar, ont fait une déclaration, qui traduit leur engagement’’, écrit le journal.

Pour la ’’reconstitution de 93 milliards de dollars Us de l’Ida-20’’ les chefs d’Etat ’’s’engagent à relever les défis du développement’’, souligne Bës Bi Le Jour.

’’Le Sénégal et le Groupe de la Banque mondiale ont organisé hier, une réunion de haut niveau avec des dirigeants africains, afin de mobiliser les pays d’Afrique pour la mise en œuvre du programme de l’Association internationale de développement (Ida20)’’, écrit le quotidien.

’’Les gouvernements africains se sont félicités de la reconstitution de 93 milliards de dollars américains, des ressources de l’Ida, tout en s’engageant à définir et à rendre opérationnels les projets et programmes permettant de relever les défis du développement’’, ajoute-t-elle.

Lors de cette rencontre, ’’Macky Sall à plaidé l’assouplissement des procédures de décaissement des fonds de l’IDA (….)’’, rapporte Le Quotidien.

Selon L’As, ’’Macky Sall élève la voix de l’Afrique’’. ’’Il plaide pour l’absorption des ressources’’ avec des procédures de décaissement améliorées, écrit Kritik.

Sud Quotidien met en exergue la célébration de l’Aïd el Kébir, samedi et dimanche, et affiche à sa Une : ’’Tabaski incertaine pour les +goorgorlu+’’.

ida

Selon le journal, ’les moutons sont intouchables pour bon nombre de Sénégalais moyens et +goorgorlu+. Alors que les prix des denrées de grande consommation utilisées à l’occasion de cette fête ont pris l’ascenseur’’.

Le quotidien Enquête aborde les élections législatives dont la campagne officielle s’ouvre dimanche et déplore ’’un débat au ras de pâquerettes’’.

’’En lieu et place des débats de programmes, certains aux prochaines législatives rivalisent surtout de vulgarité et de haine dans leurs discours’’, écrit le journal.

WalfQuotidien revient sur la démission du Premier ministre britannique, Boris Johnson, de la tête de son parti, ouvrant ainsi la voie à la désignation d’un nouveau chef du gouvernement.

’’Boris Johnson emporté par les affaires, belles leçons anglaises aux Africains’’, selon Walf qui écrit : ’’acculé par son parti et son gouvernement, le Premier ministre britannique, Boris Johnson a finalement démissionné (…), donnant une belle leçon d’exigence de transparence aux dirigeants africains, souvent insensibles même devant les plus grands scandales’’.

Source APS

laissez un commentaire