Scandale…Le DG de Senelec livre des dossiers à la Presse et à l’opposition

Ultime atout de Pape Mademba Bitèye contre Mouhamadou Makhtar Cissé : Tous les anciens contrats de SENELEC livrés à la presse

Rien ne semble arrêter le directeur général de la SENELEC Pape Mademba Bitèye dans sa croisade contre le ministre du Pétrole et des Energies Mouhamadou Makhtar Cissé. Pape Mademba Bitèye s’est vraiment juré de faire tomber son ministre de tutelle et prédécesseur à la tête de la SENELEC. Du jamais vu ! Sous tous les cieux, un directeur général d’une société nationale qui manifeste son désaccord vis-à-vis de son ministre de tutelle au point de vouloir le salir dans la boue et le jeter en pâture aux yeux de l’opinion, doit avoir le courage et poursuivre sa logique jusqu’au bout et démissionner de son poste.

Le Sénégal est un pays qui doit être bien particulier ! Selon, les sources de Xibaaru, après toutes les tentatives et tout ce tintamarre qu’il crée autour du contrat liant la SENELEC à AKILEE, voilà Pape Mademba Bitèye à se mettre à engager un tout autre combat ridicule contre Mouhamadou Makhtar Cissé. Ce qui doit être l’ultime atout sorti de sa manche comme s’il s’agit d’un jeu de cartes, alors que le combat au Sénégal est vraiment ailleurs.

Pape Mademba Bitèye choisit cette fois d’étaler sur la place publique via la presse, celle à sortir notamment demain lundi, plusieurs contrats signés par la SENELEC sous Mouhamadou Makhtar Cissé. Ainsi donc, Pape Mademba Bitèye se montre prêt à déshabiller la SENELEC rien que pour mener un combat devenu personnel contre son ministre de tutelle. Dans une République normale, Pape Mademba Bitèye aurait choisi, soit de démissionner de son poste, soit il aurait été relevé de ses fonctions.

Prêt à déshabiller la SENELEC

Au fond, devrions-nous dire, la charge qui lui est confiée doit être bien lourde sur ses épaules au point qu’il ne trouve comme seul exercice favori de s’en prendre à son prédécesseur et actuel ministre de tutelle qu’il accuse de tous les péchés d’Israël. De quelle faute, l’on peut accuser un homme qui a pourtant accepté de quitter le très stratégique poste de directeur de cabinet du Président de la République pour se mettre au service de toute une nation. Les gestions désastreuses se multipliaient à la tête de la SENELEC dont les populations sevrées de courant, avaient fini de manifester leurs courroux à l’endroit des différents régimes, socialiste sous Abdou Diouf, libéral sous Me Abdoulaye Wade au point de les conduire à leurs chutes.

Courageux, se montrant intègre, honnête et bosseur à l’occasion, MMC a choisi de relever le défi. Actuellement la SENELEC est devenue attractive et attirante. L’histoire retiendra que c’est sous le régime du Président Macky Sall que la SENELEC est sortie des ténèbres dans lesquelles, elle était plongée. Un bilan honorable que le Président Macky Sall peut brandir fièrement face à ses détracteurs. Seulement, Pape Mademba Bitèye en décide autrement. C’est lui qui veut fourbir les armes de l’opposition pour empêcher au régime du Président Macky Sall de compter la SENELEC parmi ses exemples de réussite.

La rédaction de Xibaaru