Sokhna Aïda Saliou Thioune s’approprie les interdits du khalife général des mourides.

« Sokhna Aïda Diallo se conforme parfaitement aux directives de Serigne Mountakha Mbacké. Les greffages, tenues indécentes et la proximité entre hommes et femmes sont, entre autres, formellement interdits à Ngabou », confie Serigne Khadim Fall, membre de la cellule de communication de la veuve de Serigne Béthio Thioune.

Ainsi, les « dieuwrignes » veillent scrupuleusement au respect de ces règles, surtout sous la bâche qui va abriter la célébration du grand Magal à Ngabou.