Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko met Macky et Mahmoud Saleh en colère…panique sur le Palais.

4

Le meeting de Keur Massar de Sonko a donné lieu à une mobilisation sans précédent. Des milliers de personnes ont fait le déplacement pour soutenir leur leader menacé par un procès qu’il redoute tant, pour la suite de sa carrière. Ousmane Sonko a voulu montrer au pouvoir que le renvoi de son affaire contre Adji Sarr devant la Chambre criminelle doit d’abord faire face à cette marée humaine avant de le traduire devant les tribunaux. Et devant cette marée humaine, certains politiciens et conseillers du Palais ont voulu faire croire au Président que c’était un meeting national de Pastef.

sonko
Macky et le faucon

Mais les renseignements généraux ont démonté les arguments fallacieux des conseillers. Face à la vérité, Macky Sall a pété un câble…tout comme Mahmoud Saleh. Ousmane Sonko fait peur et même…très peur.

Les services du Palais sont dans tous leurs états. Ça bouge de partout au Palais. Le meeting que Ousmane Sonko a tenu ce week-end à Keur Massar a été grandissime. Jamais auparavant, meeting n’avait rassemblé autant de monde à Keur Massar. Une véritable déferlante. Ça se comprend pourquoi Macky Sall et Mahmoud Saleh ne pouvaient se retenir. Aussitôt, après avoir été mis au courant de la vague humaine de ce qui se passait à Keur Massar, c’est presque un conseil de guerre qu’ils ont tenu…

On raconte, selon les chiffres fournis par les Services des renseignements, le meeting de Pastef a rassemblé plus d’un million de personnes. Certains conseillers du Palais ont tenté de bluffer le Chef de l’Etat Macky Sall et son Envoyé spécial Mahmoud Saleh, en leur soutenant que le meeting avait un caractère national et que les personnes étaient venues de tous les coins du Sénégal.

Ce qui évidemment est faux. Et, ils ont été démentis par les Services des renseignements généraux qui ont dit la vérité à Macky Sall et à Mahmoud Saleh, en apportant la preuve que ce meeting n’avait abrité que des populations de la localité. D’ailleurs, certains cars en direction du meeting ont été retournés dans leur lieu de départ. Ousmane Sonko avait voulu faire de ce meeting pour sonder quelle était sa capacité à pouvoir mobiliser. Et, il a obtenu la réponse.

Il sait à présent qu’il aura un soutien populaire lors de la convocation de son procès avec Adji Sarr. Et, il sait à présent qu’il peut mettre la pression sur les autorités pour sortir indemne du procès. Il a voulu faire peur et il a réussi. Et au Palais, sûr qu’on fera tout pour réfléchir à une contre-offensive. Surtout, histoire de se sauver la face. Car, ce qu’a démontré Ousmane Sonko à Keur Massar, doit faire paniquer.

Le leader de Pastef a voulu de cette manifestation. Sonko a fait une démonstration de force pour montrer au pouvoir que son élimination politique ne serait pas facile. D’autant que Macky Sall et son équipe ont travaillé sur le scénario au cas où Ousmane Sonko serait reconnu coupable et condamné à une lourde peine, l’éliminant ainsi de la course à l’élection présidentielle.

Désormais Macky Sall et Mahmoud Saleh savent qu’un tel scénario serait difficile à se faire réaliser. Maintenant quel va être l’autre scénario à mettre en place pour barrer la route à Ousmane Sonko ? D’autant que le leader de Pastef, après avoir réussi le test de la mobilisation à Keur Massar, va rééditer le même coup dans d’autres départements de la région de Dakar et dans d’autres localités du Sénégal. Ce sont les Services des renseignements généraux et ceux de la Présidence de la République qui ne vont pas être au repos dans les toutes prochaines semaines.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (4)