Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko ou les Wade…Qui pour arrêter Macky Sall ?

0

Les prochaines élections ne seront pas de tout repos pour l’opposition surtout pour la coalitions de Wade et Sonko…

A moins de cinq (5) mois des locales de 2022 et trois (3) ans de la présidentielle, les principaux opposants au régime actuel peinent à accorder leur violon. Certains se chamaillent pour une affaire de logo et couleurs au moment où leurs adversaires ont trouvé la bonne formule pour mutualiser leur force. Macky Sall et sa puissante machine Benno Bokk Yakaar (BBY) continuent de réduire l’opposition à sa plus petite expression. Ousmane Sonko et Abdoulaye Wade mènent la danse mais seront-ils de taille à faire face au locataire du Palais ?

S’il y a une chose qu’on reconnait à Macky Sall c’est son génie politique. Depuis son accession au pouvoir, il mène l’opposition par le bout du nez. Le chef de l’Etat a réussi à dompter ses adversaires les plus féroces. Elève de l’ancien président Abdoulaye Wade, Macky est un redoutable adversaire. Le battre lors des prochaines élections ne sera pas tâche aisée. L’opposition qui a ouvert deux fronts, aura du mal à y arriver avec cette stratégie divisée.

Jeudi dernier, Abdoulaye Wade a mis sur pied une méga coalition avec de puissants partis politiques. Le Parti Démocratique Sénégalais sonne l’offensive avec Bokk Guis Guis de Pape Diop, AJ/PADS de Mamadou Diop Decroix, le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) avec 8 partis politique et la coalition Jotna forte de 18 partis politiques. Ces politiciens qu’on appelait les opposants de salon ont décidé de sortir de leur « luxueux » salons pour faire face au régime de Macky Sall mais aussi à la coalition Yewwi Askan Wi de Sonko et Khalifa Sall.

Mais au sein de ces coalitions, deux personnes sont de taille pour faire face au président Macky Sall qui rêve d’un troisième mandat. Il s’agit de Wade-père et le leader du Parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF). Ces deux chefs partis ont fait leur preuve dans le landerneau politique. Reste à savoir si leur performance leur permettra d’aller à l’assaut de la forteresse du locataire du Palais.

L’ancien Président Abdoulaye, avec ses 92 ans, reste le plus grand opposant que le Sénégal ait connu. Cet homme a su tenir tête aux régimes de Senghor et Diouf avant d’être à la tête de pays pendant 12 ans. Même s’il n’est plus président, il demeure toujours dans le cœur des sénégalais. Mais notre Gorgui national se fait vieux. Et cette vieillesse sera un véritable handicap face à Macky Sall.

La seule alternative Me Wade serait son fils. Mais Karim a trahi les sénégalais en se la coulant douce au Qatar. Cette trahison de l’ancien ministre du ciel et de la terre est toujours d’actualité. Et la population ne va jamais voter pour un traitre qui a tourné le dos à ceux qu’il veut diriger…même s’il est le fils de Abdoulaye Wade.

Farouche opposant de Macky Sall, Ousmane Sonko a aussi perdu toutes ses chances pour devenir 5ème président. Eclaboussé par une affaire de viol, le leader du Pastef s’est perdu dans le salon du « Sweet Beauty ». Et les douloureux évènements du mois mars ont anéanti ses chances. Car, aux yeux de beaucoup de sénégalais, il fait partie des responsables de la mort des treize (13) jeunes. Et ceci lui sera fatale pour les prochaines élections. C’est pour éviter cela qu’il pactise avec les gens du système.

Les prochaines élections seront très serrées pour l’opposition qui n’a toujours pas trouvé la bonne formule pour faire face à la puissante machine Benno Bokk Yakaar. Reste à savoir quel candidat réussira à déboulonner le stratège Macky Sall.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire