Ultimate magazine theme for WordPress.

Taxawu Dakar explose…Khalifa Sall trahit son meilleur défenseur

Barthélémy Dias (à gauche) et Khalifa Sall (à droite)
0

Khalifa Sall est fini…Son parti explose, Benno fonce sur Dakar

Les prochaines élections locales n’augurent rien de bon pour Khalifa Sall. L’ancien maire, en chute libre, risque de voir sa coalition passer l’arme à gauche. Taxawu Dakar fait déjà face au démon de la division. La mairie de Dakar divise deux leaders au sein de cette coalition. Barthélemy Dias et Soham Wardini ne sont plus en de bons termes. Et Khalifa Sall va payer cher cette guéguerre interne. L’existence de son parti ne tient plus qu’à un bout de fil. Et s’il ne fait pas attention à son fidèle lieutenant, son empire va s’effondrer en emportant avec lui le peu d’estime qu’il a au sein de Yewwi Askan Wi.

Khalifa Sall risque d’être éjecté de la coalition Yewwi Askan Wi. Voilà un leader politique qui ne peut pas contrôler ses alliés et militants. Depuis qu’il a été élargi de prison par Macky Sall le 29 septembre 2019, il est devenu un éternel suiveur. Khaf n’ose plus prendre des initiatives en politique. Barth, son fidèle lieutenant, se charge de le représenter dans presque tous les combats. Comme une marionnette qu’on mène à la baguette, l’ancien maire de Dakar ne fait que suivre son nouveau maître. Et ceci n’est pas sans conséquence.

La fougue et les excès d’humeur de Barthélemy Dias agacent ses camarades de parti. Et Soham Wardini est monté au front pour dire niet. En effet, la réunion de la coalition Taxawu Dakar », tenue le week-end dernier, a fini en queue de poisson. Ce, parce que l’actuelle maire de Dakar a boudé la rencontre après que Dias-fils l’est traitée de « maire intérimaire ». Une remarque qu’elle n’a pas appréciée.

Cette nouvelle brouille place Khalifa Sall dans une position instable. L’ancien maire de Dakar avait réussi à laisser ses marques au sein de la coalition Sonko. Mais Barthélemy Dias et Soham Wardini vont le rétrograder. Leur guéguerre va faire des victimes. Désormais Khaf va montrer sa position dans cette affaire. Et s’il n’y prend garde, le Taxawu Senegaal va payer le prix fort.

Si Khalifa choisit Soham Wardini au détriment de Barthélemy Dias, il se tire une balle au pied. Le maire de Mermoz Sacré-Cœur est le cheval de bataille de Khalifa Sall. Barth a porté tous les combats de son mentor. Il l’a représenté partout où il a été absent. Sa fougue et son franc parler ont permis à Khalifa Sall d’être toujours sur le landerneau politique. Sans lui, la carrière politique de Khalifa Sall serait morte avec son arrestation. Incarcéré, c’est le fils de Jean Paul Dias qui a été au cœur de sa candidature pour les élections présidentielles de 2019.

Par gratitude, Khalifa Sall ne peut qu’apporter tout son soutien à Barthélemy Dias. Mais là aussi il va perdre sa « Linguère » à la tête de la mairie de Dakar, Wardini est un atout. Moins politique que Barth, elle est en train d’apporter des changements dans la capitale sénégalaise. Et au cas où elle annoncerait son ambition de briguer un autre mandat, Barth aura en face de lui un adversaire qui le connaît déjà en politique. Par conséquent, elle ferait des dégâts chez l’édile de Mermoz Sacré-Coeur.

Pendant que Khaf et son parti règlent leurs problèmes internes, leurs adversaires de la coalition Benno Bokk Yakaar foncent sur la mairie de Dakar. Abdoulaye Diouf Sarr, le candidat des Lebous, multiplient les offensives. La mairie de la capitale sénégalaise est une obsession pour la mouvance présidentielle et cette division au sein de Taxawu Dakar est une aubaine pour la bande à Macky Sall. Elle va saisir l’occasion et « liquider » Khalifa qui comptait sur ses poulains pour pouvoir rebondir sur l’arène politique.

Aliou Niakaar Ngom Pour Xibaaru

laissez un commentaire