Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…tension à l’Assemblée entre l’opposition et le ministre

Vente de journaux dans une rue de Dakar
0

Les quotidiens du mercredi 09 décembre 2021 se font largement écho de la passe d’armes entre le ministre de l’Intérieur et les députés de l’opposition sur les questions électorales, mardi à l’Assemblée nationale.

Sud Quotidien note que l’Assemblée nationale ‘’hérite du bras de fer autour des listes de candidatures et du pourvoi en cassation de l’administration territoriale’’.

Le journal relève que le vote du budget du ministre de l’Intérieur s’est transformé, mardi, ‘’en arène de règlement de comptes. ‘’L’opposition parlementaire charge Antoine Félix Diom. Ce dernier recadre et tance les députés anti-Macky Sall’’, écrit Sud.

Selon Tribune, le député Déthié Fall ‘’tire à boulets rouges’’ sur Antoine Félix Diom dont ‘’l’incompétence et le manque de maturité politique maintiennent le pays sous tension’’.

‘’L’opposition fait feu sur Antoine Félix Diom’’, dit L’Info qui écrit : ‘’Les députés de l’opposition ont interpellé hier le ministre de l’Intérieur sur la non réhabilitation des listes notamment de la coalition Yewwi askan wi validées par les Cour d’appel (…). Attaqué de toute part, Antoine Félix Diom qui a eu chaud a trouvé rempart dans le groupe de la majorité, qui non content de l’avoir défendu, l’a encouragé à continuer sur cette lancée’’.

Walfadjri parle de ‘’charge virale’’ contre le ministre de l’Intérieur qui a ‘’passé un chaud mardi dans l’hémicycle’’. ‘’Antoine Félix Diome a subi les assauts des députés de l’opposition. Hier, lors du vote du projet de budget de son départe- ment, il a été accusé de tous les péchés d’Israël, notamment d’être responsable du blocage des listes de la coalition Yewwi Askan Wi par ses collaborateurs de l’administration territoriale’’, note Walf.

Selon L’As, ‘’l’opposition pilonne Antoine Diome’’. ‘’Les passages de l’actuel ministre de l’Intérieur à l’Assemblée nationale font toujours couler beaucoup d’encre et de salive. Et la journée d’hier n’a pas dérogé à la règle. Entre rejets des listes de l’opposition, suspicion de partialité… Antoine Diome a eu droit à des interpellations musclées de la part de quelques députés’’, rapporte le journal.

Mais à en croire Source A, Antoine Félix Diom a pris ‘’la défense des sous-préfets et des préfets’’. Selon lui, ‘’ce n’est pas parce que quelqu’un a obtenu gain de cause devant une cour d’appel que, toute de suite, le préfet ou le sous-préfet doit intégrer sa liste qui a été initialement rejetée. Ce n’est pas ce que dit la loi. L’administration a la possibilité d’introduire un pourvoi en cassation’’.

Dans Libération, le ministre de l’Intérieur ‘’fustige +l’agitation+ de l’opposition et dénonce son +indignation sélective+ face aux décisions de justice’’.

A propos de la question électorale toujours, Source A signale que 650 000 nouvelles cartes d’électeur ont été confectionnées dans le cadre de la révision exceptionnelle des listes électorales.

Le Soleil met en exergue la visite de Cyril Ramaphosa à Dakar et souligne que le président Sud africain a salué ‘’le courage’’ de Macky Sall’’ qui a dénoncé l’isolement de son pays à cause du variant Omicron.

Selon Le Quotidien, le chef de l’Etat sénégalais qui s’apprête à présider à l’Union africaine (UA) ‘’prépare ses valises’’. A en croire le journal, ‘’le Sénégal va essayer de rendre opérationnelle la Force africaine en attente, pour permettre au continent d’arrêter de sous-traiter sa sécurité aux puissances occidentales et missions de paix de l’ONU. C’est l’un des principaux chantiers de la présidence tournante de l’UA, assurée à partir du mois de février par Macky Sall (…)’’.

Source APS

laissez un commentaire