Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici la plus grande alliance « utopique » de l’opposition…face à Macky Sall

2

La politique est un jeu d’alliance par nature. Les leaders de différents partis politiques s’unissent pour maximiser leurs chances aux élections. C’est sur ces entrefaites que des coalitions comme Benno  Bokk Yakaar ou Yewwi Askan Wi ont vu le jour. Elles représentent les plus grandes coalitions que le pays ait connu ces dernières années. Alors qu’on est à une quinzaine de mois de la présidentielle, les politiques continuent de mutualiser leurs forces. Deux noms sont avancés par une certaine presse. Mais cette alliance est plus qu’utopique…

Si cela ne dépendait que de certaines langues pendues, Aminata Toure et Ousmane Sonko feraient front commun dans leur combat contre le président Macky Sall. Un quotidien de la place avait annoncé sur sa une que ces deux personnes s’étaient rencontrées. Selon ce même journal, Habib Sy aurait facilité cette rencontre. Après des investigations poussées, Xibaaru est en mesure de vous dire que ce ne sont que de fausses allégations. D’ailleurs, le pôle communication du parti des patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) l’a démenti…

Mais il s’avère que certaines personnes ne digèrent toujours pas le départ de Mimi Touré de la mouvance présidentielle. Cette information a été fortement commentée par ces anciens alliés qui l’ont taxée de louve drapée d’une peau d’agneau. Sur les réseaux sociaux, ils s’en sont donnés à cœur joie. Faut dire que tous les moyens sont bons pour descendre l’ancienne présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE). C’est une ancienne collaboratrice qui dérange plus d’un. Mais une alliance entre Sonko et Mimi est-elle possible ?

Il ne faut jamais dire jamais en politique, dit-on. Mais cet adage risque de trouver une exception. Une alliance entre ces leaders est politiquement impossible. Ousmane Sonko et Aminata Touré ont deux idéologies différentes. Le maire de Ziguinchor est incontestablement le leader de l’opposition radicale. Son désaccord avec Macky Sall le pousse à prendre des décisions extrêmes. L’opposition de l’ancien député est axée sur la stratégie de la terreur. Sonko n’hésite pas à se servir des jeunes comme chair à canon.

poliLes événements de mars 2021 en sont un exemple. C’est sous son appel que des milliers de jeunes sont sortis pour braver tous les interdits. Juridiquement, le CV du leader de Pastef est entaché par l’affaire Sweet Beauty. Ousmane Sonko entre dans l’histoire comme étant le premier leader politique à être accusé de fait aussi grave que le viol. Tout le contraire de Mimi Touré. Ancienne première ministre, elle n’a jamais été épinglée pour aucun détournement ni pour viol. Elle est l’exemple de l’intégrité selon ses souteneurs. Une qualité qui l’oppose à Sonko accusé de viol.

Mais politiquement, Mimi a plus de bagages que Sonko. Avec son long cursus au cœur de l’Etat, elle ne s’alignera jamais derrière. Mimi a une expérience concernant la Justice. Elle a dirigé ce département ministériel pendant des années. C’est sous son magistère que la traque contre Karim Wade a été lancée. Première ministre et présidente du CESE, elle cumule des années d’expérience pour prétendre au fauteuil présidentiel. Sa nouvelle posture sur le troisième mandat lui donne les mêmes chances que Sonko. Alors il serait mal avisé de tout sacrifier pour se ranger derrière un leader dont la candidature est comprise par une affaire Politico-judiciaire.

Au regard de ces éléments, on peut dire sans se tromper qu’une alliance entre Mimi et Sonko est chose impossible. Mais cela n’empêche en rien leur dangerosité pour Macky Sall. La gauchiste a une parfaite maîtrise de la machine politique Benno Bokk Yakaar. Les informations de tailles dont elle dispose feront des dégâts dans le «Macky». Le maire de Ziguinchor reste maître de la rue. Sa capacité à mobiliser demeure intacte. Alors leur alliance serait une force destructrice. Malheureusement, elle n’aura jamais lieu.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (2)