Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici les comploteurs de l’ombre qui aident Sonko…avec les milliards des forces occultes

1

Ils ont voulu détruire le rêve de Macky Sall qui était de servir son pays avec amour. Le président de la République, en 12 ans, a hissé le Sénégal au rang des pays les plus développés de l’Afrique de l’Ouest après le Nigéria et la Côte d’Ivoire et ce, sans son Pétrole et son Gaz. Avec une solide expérience d’homme d’Etat, Macky Sall a su imposer un leadership continental et sous-régional à la tête de l’UA et de la CEDEAO. Macky Sall respecté en Afrique…Mais Macky Sall combattu chez au Sénégal. Une coalition de complotistes a décidé d’éteindre la flamme de la réussite qui illumine le Sénégal depuis 12 ans.

Nul n’est prophète chez soi. Et cet adage est la règle la mieux partagée en Afrique. Homme politique, artiste, membre de la société civile, fonctionnaire ou commerçant, tous sont mieux aimés ailleurs que dans leur propre maison. Et la règle s’impose au Président de la République Macky Sall. Héros en Afrique et surtout dans l’Afrique de l’Ouest, il est la proie d’une coalition de complotistes qui veulent uniquement faire main basse sur les ressources du Sénégal.

Le leader de cette coalition mafieuse est l’opposant Ousmane Sonko. Aidé par des forces occultes qui ont mis à sa disposition plus de 10 milliards de FCFA, Sonko a embauché deux voix puantes qui se disent membres de la société civile. Il s’agit de Alioune Tine et de Seydi Gassama, tous deux formés dans le moule de cette organisation dénommée Amnesty International.

sonko
Seydi Gassama (à gauche) et Alioune Toine (à droite)

Alioune Tine, Président de Afrikajom Center, vient de s’illustrer en rétorquant au Président de la République qui a noté, en toute conscience, avoir « servi son pays avec amour… ». Alioune Tine de suggérer : « Oui Monsieur le Président Macky Sall, assurément vous avez servi ce pays avec amour et abnégation, on vous le reconnaît. Améliorer par une finition qui éblouisse, restaurer la confiance, par le dialogue, renforcer le lien social et la concorde, accorder le pardon, libérer les détenus politiques ».

Le but ultime d’Alioune Tine par ce post est la dernière revendication : « libérer les détenus politiques » …Il veut assurément parler de son maître qui le nourrit avec les milliards reçus des forces occultes, nous voulons nommer Ousmane Sonko.

sonkoLa connexion Ousmane Sonko – Alioune Tine

Pourquoi Alioune Tine veut-il faire passer Sonko pour un détenu politique ? Il a diffamé en direct à la télévision le ministre Mame Mbaye Niang et déclaré détenir toutes les preuves. Au tribunal, il n’a pu fournir aucune preuve. Il a été condamné. Et bien avant cela, l »opposant radical s’était rendu dans un salon de massage pour entretenir des rapports sexuels avec une jeune fille. Est-ce de la politique ?

Il est clair que le Président de Afrkajom Center s’est rangé clairement derrière Ousmane Sonko. De façon très maladroite, Alioune Tine a réagi à l’interpellation de Madiambal Diagne qui demande à la société civile d’enquêter sur l’affaire des fonds du Qatar reçus par le leader de l’ex Pastef.

Pour dire tout simplement qu’Alioune Tine s’est débiné là aussi. Cherchant manifestement à noyer le poisson, il soutient : « Il faut examiner la question de façon générale ». De façon générale, dit-il : Il faut une enquête sur la transformation du financement des partis et des élections ». Là où on lui parle d’une enquête précise sur une affaire précise, Alioune Tine parle d’enquêter sur autre chose.

C’est à coup sûr, prendre les Sénégalais pour des demeurés. On parle d’un membre de l’opposition que l’on accuse d’avoir reçu des financements occultes pour des activités subversives et terroristes qui doivent être menés pour déstabiliser le Sénégal. Interpellé, Alioune Tine prompt à réagir à chaque que l’on parle de scandales financiers impliquant des pontes de la République pour exiger des enquêtes, choisit cette fois-ci de se dérober après avoir été interpellé.

Tout ceci montre clairement qu’il existe une connexion entre Alioune Tine et Ousmane Sonko. Entre les deux, la complicité est manifeste. Alioune Tine est aussi pire que son collègue, Seydi Gassama, la pire espèce des membres de la société civile qui roule pour Sonko…Seydi Gassama a décidé pour cette affaire de se rendre muet comme une carpe. Tout comme avec Alioune Tine, il s’empresse de s’en prendre au pouvoir à la moindre occasion, mais sur cette affaire très grave, il se tait.

La Société civile n’existe plus

Que dire aussi de l’attitude de Birahim Seck de Transparency International ? Il s’est contenté de répondre à Madiambal Diagne puisqu’il est l’ami du Chef de l’Etat, il peut interroger ce dernier pour avoir les réponses aux questions qu’il pose ? De qui se moque-t-on, combien d’affaires ont eu à éclater comme l’affaire PRODAC ont eu à éclater, et Birahim Seck s’est levé pour mener des enquêtes pour les révéler à l’opinion. Ceci montre bien qu’il existe des liens douteux entre Ousmane Sonko et des membres de la Société civile.

La Société civile a fini de jouer son rôle au Sénégal. Elle est devenue un nid de néo opposants au régime en place qu’elle n’hésite pas à combattre ouvertement. Elle ferme les yeux sur des activités subversives qui sont menées pour créer le chaos au Sénégal. La preuve, elle réclame à tout va, la libération des détenus « politiques », tout en sachant que ce sont des personnes qui ont été prises appelant à l’insurrection ou prises en flagrant délit d’attaques contre des édifices publics et privés, des bus à l’aide de cocktails molotov.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra