Ultimate magazine theme for WordPress.

Ziguinchor prépare déjà le 20ème anniversaire du bateau Le joola

0

Préparatifs du 20ème anniversaire du naufrage du bateau Le Joola : A Ziguinchor, on met les bouchées doubles

Les Sénégalais se souviennent encore. Le drame survenu le 26 septembre 2002 avec le naufrage du bateau Le Joola. Plus de mille personnes ont péri au cours de ce drame. Le Sénégal pleure toujours. Le 26 septembre prochain, il y aura 20 ans que survenait ce drame. C’est pour rendre hommage à ses disparus au cours de ce naufrage que le Collectif des parents des victimes du bateau Le Joola qui n’a jamais baissé les bras, se prépare à vivre l’évènement.

Comme chaque année, pour commémorer l’évènement depuis la survenue du naufrage, le collectif a mis sur pied un comité d’organisation. L’évènement de cette année coïncide avec la réception du Monument du naufrage du bateau Le Joola érigé dans une aile du port de Ziguinchor. Sauf changement de calendrier de dernière minute, c’est le Président de la République Macky Sall qui présidera lui-même la cérémonie de cette année coïncidant avec l’inauguration du Mémorial.

Au niveau du comité d’organisation mis sur pied au sein du collectif, on met les bouchées doubles pour rendre à l’évènement de cette année toute sa dimension. Déjà, renseigne le chargé de la communication et porte-parole du collectif, Jean-Elie Boya Diatta, on fait tout pour que toutes les couches à Ziguinchor et au niveau national soient impliquées et collées à l’évènement. C’est ainsi que parmi les activités pour cette année, poursuit Jean-Elie Boya Diatta, se tiendront une randonnée pédestre afin de sensibiliser les populations, un tournoi de football, des journées de prières, des cérémonies de formation au profit des orphelins du naufrage.

D’ailleurs, c’est pour annoncer la couleur qu’avait été lancée à Ziguinchor, une cérémonie marquée par la présence de 27 artistes pour la présentation de fresques. Déjà, les cimetières de Kabadion à Bignona, Kantème de Ziguinchor et de Bassori en Gambie qui abritent des tombes pour les naufragés ont fait peau neuve. D’ailleurs à Bassori, toutes les 42 tombes de ce cimetière, ont été carrelées. C’est dire que du côté du collectif, comme le soutient Jean-Elie Boya Diatta son porte-parole, on fait tout pour donner à l’évènement de cette année, une dimension particulière.

Thiémokho BORE

 

laissez un commentaire