48h avant le message de Macky…Le DG de la Senelec casse la baraque

Campagne de dénigrement : Le DG de la SENELEC Pape Mademba Bitèye plonge le Sénégal dans la corona-bêtise…

Le Sénégal est un pays où règne la pagaille. Alors que tous les regards se portent sur la propagation inquiétante du coronavirus dont la liste des morts s’allonge, voilà que des individus nous plongent dans la corona-bêtise. La polémique entretenue autour du contrat SENELEC – AKILEE devient vraiment malsaine. Finalement, l’on se demande ce que cherche le directeur général de la SENELEC Pape Mademba Bitèye en cherchant à salir de la sorte son ministre de tutelle et qui est son prédécesseur à la tête de la société d’électricité Mouhamadou Makhtar Cissé. Depuis que la polémique est entretenue, des pans jugés confidentiels de ce contrat sont régulièrement publiés à travers la presse.

Pape Mademba Bitèye cherche coûte que coûte à faire invalider un contrat qui visiblement, l’empêche de dormir. Visiblement aussi, il veut se payer la tête du ministre Mouhamadou Makhtar Cissé. Et, c’est au Chef de l’Etat Macky Sall de mettre définitivement un terme à cette pagaille régnant à la SENELEC où son actuel directeur général a cru bon de créer un faux scandale autour d’un contrat qu’il avait béni à l’époque de sa signature. Alors qu’il était administrateur et siégeait au Conseil d’administration de la SENELEC.

Mieux, c’est lui-même, alors qu’il était l’invité du Jury du dimanche de iRadio en décembre 2019, soulignait que ce contrat ne le dérangeait pas. Seulement dans une volte-face légendaire dont lui seul détient le secret, s’est mis subitement à dénoncer un contrat « léonin » à ses yeux et qui serait en défaveur de la SENELEC à travers les colonnes du quotidien Le Quotidien du 9 avril dernier. Tout relève d’une cabale savamment montée par le directeur général de la SENELEC revenu à l’assaut dans la parution de jour du journal Le Quotidien de ce lundi 11 mai en faisant publier des parties du contrat. Pourquoi se donner toute cette peine à dénoncer ce contrat ? il y a comme si cette affaire recèle des intérêts cachés.

Comment peut-on approuver hier en toute connaissance de cause la signature d’un contrat, pour revenir aujourd’hui le dénoncer avec force et en cherchant vaille que vaille en même temps à salir son ministre de tutelle dans la boue. Aujourd’hui, ce qui urge au Sénégal, c’est la guerre contre le coronavirus. Nous sommes à la veille d’un important message qui va être délivré par le Chef de l’Etat dans la guerre contre le coronavirus, Pape Mademba Bitèye lui veut plonger le Sénégal dans la corona-bêtise. C’est le Président Macky Sall qu’il défie au fond.

La rédaction de Xibaaru