Ultimate magazine theme for WordPress.

50 marabouts recrutés pour bloquer le remaniement

0

Ils ont repris leur position dans certains hôtels de Yaoundé et dans certains sous-quartiers. De sources sûres, ils viennent bloquer Ngoh Ngoh, Mvondo Ayolo et Paul Biya pour empêcher que le gouvernement qu’on dit en chantier sorte. Ils sont à Yaoundé munis d’une cargaison d’écorces, de robots et produits chimiques pour travailler contre la publication du nouveau gouvernement.

A quand le prochain gouvernement ? Il est difficile d’avancer une date. Après avoir séjourné pendant des mois à Yaoundé, sur invitation de certains ministres en poste, et certaines personnalités assoiffées d’un poste ministériel, une vague de marabouts avait quitté la capitale, «fatigués d’attendre la publication du gouvernement par le Président Paul Biya. Ou alors pour continuer à bloquer le gouvernement dans les tiroirs du Président». Une dizaine d’entre eux avaient été aperçus à la gare voyageurs de Yaoundé, en train d’embarquer dans le train pour le Grand Nord Cameroun. Tous bavards, ils se réjouissaient d’avoir eu beaucoup d’argent pour « travailler contre Paul Biya et bloquer le gouvernement…Ou pour faire entrer des nouvelles figures dans le futur gouvernement».

Ils sont de retour à Yaoundé !

D’après tous les recoupements, ils sont là, et en surnombre. Certains curieux les ont reconnus. Une cinquantaine de «Grands marabouts». Ils seraient Camerounais, Nigérians, Béninois, Maliens. Parmi eux, on dit qu’il y a une fourchette de marabouts Blancs venus en renfort ».

Renfort pour bloquer Paul Biya et ses proches collaborateurs

Selon l’un des marabouts, « Nous avons eu vent que le gouvernement va sortir ces jours-ci… Nous sommes là pour tout bloquer…Et faire oublier le Président qu’il doit changer le gouvernement». Question : On voit les Blancs parmi vous, c’est pour quoi? Réponse : « C’est le renfort…c’est vrai que ça coûte cher d’amener ces Asiatiques mais nos partenaires ne sont pas pauvres… Bloquer le Président Paul Biya n’est pas facile… d’où ce renfort». Comment allez-vous bloquer le décret ? Réponse : « C’est un secret… On va faire comme on a fait en début d’année».

laissez un commentaire