Ultimate magazine theme for WordPress.

Après l’affaire Adji Sarr…Sonko dénonce encore un autre complot.

0

C’est très grave ce qui se passe avec Ousmane Sonko. Il parle à longueur de temps de complot ourdi contre sa personne par le clan Macky Sall. Après l’affaire Adji Sarr dans lequel il accuse le président Macky Sall d’avoir comploté contre sa personne malgré le fait qu’il se soit rendu volontairement au salon Sweet Beauté dans la nuit, Ousmane Sonko pointe du doigt le Palais dans une tout autre affaire…celle des étudiants de Ziguinchor qui réclament le paiement de leur loyer à l’Université de Dakar. Ousmane Sonko vient de déclarer le Palais coupable de comploter contre lui en instrumentalisant les jeunes étudiants de sa localité…Décidément Sonko est un expert dans l’art de « la théorie du complot » …

complotLa tête de file de Pastef est incroyable. Il commet des bêtises, mais essaie toujours de les transformer dès qu’elles ont mises à nu, en des complots ourdis par l’Etat contre sa personne. Ousmane Sonko transforme tout en complot. Commençons d’abord par l’affaire Adji Sarr. C’est Ousmane Sonko qui s’est rendu de son propre chef au salon Sweet Beauty, dans la nuit en plein couvre-feu, s’il vous plait ! Ousmane Sonko déclare s’y être rendu parce qu’il a depuis des années un problème de dos et que les médecins lui ont prescrit de s’exercer régulièrement à des séances kinésithérapeutiques. Précision, Sweet Beauty n’est pas un cabinet kinésithérapeutique. C’est un salon de beauté.

Pourquoi donc, il laisse les cabinets spécialisés en la matière pour se rendre dans un salon de beauté. Ousmane Sonko évoque qu’il ne dispose de moyens financiers pour se rendre dans les cabinets spécialisés en la matière. Chose curieuse pour quelqu’un qui a eu tous les moyens pour payer sa caution pour participer à l’élection présidentielle de 2019, en même temps a eu à financer sa campagne. Ensuite, en sa qualité de député, Ousmane Sonko dispose d’une garantie qui fait qu’il est pris en charge en partie gratuitement par l’Assemblée nationale…

A supposer que les cabinets spécialisés soient si chers et hors de la portée de sa bourse, pourquoi donc Ousmane Sonko ne s’est pas rendu à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff, ex-CTO qui dispose de véritables spécialistes en la matière ?

L’argument du manque de moyens financiers est battu en brèche. Ousmane Sonko de ne pas s’en limiter à ça. C’est ainsi qu’il a sorti également l’argument du complot d’Etat ourdi contre sa personne pour l’éliminer, réussissant ainsi à embobiner nombre de Sénégalais. Ousmane Sonko est un grand manipulateur. Il essaye tout le temps de démontrer que derrière tout ce qui lui arrive, il y a la main de l’Etat.

sonko
Les étudiants devant la mairie de Ziguinchor

Cette fois, il s’en va pousser à nouveau le bouchon trop loin. A peine qu’il a commencé à exercer sa fonction de maire de Ziguinchor, voilà qu’il subit un désaveu cinglant de la part des étudiants ressortissants de sa commune et qui sont inscrits à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Ousmane Sonko a rompu le contrat de bail qui liait la mairie de Ziguinchor au propriétaire de l’immeuble où étaient logés ces étudiants à Dakar. Ousmane Sonko ne s’attendait pas à voir ces étudiants déferler en compagnie d’élèves, dans les rues de Ziguinchor avec un concert de casseroles à l’appui.

Une humiliation qu’il a du mal à avaler. Et le voilà qui revient avec encore son accusation d’un complot de la part de l’Etat. Décidément, Ousmane Sonko est un paranoïaque. Pourtant, c’est lui qui est responsable de toute cette situation. Ousmane Sonko s’en est pris aux étudiants ressortissants de Ziguinchor inscrits à l’UCAD parce que tout simplement, il les accuse d’être dans un camp politique, celui du pouvoir. Il déclare même qu’il va signer un nouveau bail après le 31 janvier, seulement si les étudiants s’engagent à ne plus exercer dans la politique. Ousmane Sonko cherche à les mettre au pas.

Ce qui démonte encore sa thèse d’un complot ourdi par l’Etat contre sa personne. Voilà qui renseigne encore sur sa personnalité. Dans l’affaire Adji Sarr, Ousmane Sonko en a fait un complot, alors qu’il est accusé de viols. Et le voilà qui revient pour accuser Macky Sall de complot dans le soulèvement des étudiants de Ziguinchor. C’est lui qui refuse de payer le loyer des étudiants et c’est Macky le coupable. Du jamais vu ! Sacré Sonko, il a le don de transformer tout en complot quand son leadership est menacé…

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

laissez un commentaire