Ultimate magazine theme for WordPress.

Affaire Sweet Beauté : le juge doit appeler Mame Mbaye Niang ou le prendre de « force »

3

L’affaire Sweet beauté connaît des rebondissements avec « l’implication » d’une haute autorité qui n’est autre que le ministre Mame Mbaye Niang. C’est une nouveauté dans le scandale qui peut mettre un terme à cette « sale » affaire qui défraie la chronique et qui tient en haleine tout un peuple depuis près de deux ans avec son cortège de morts. Le doyen des juges avait promis d’entendre tous ceux qui sont de près ou de loin mêlés à cette affaire, directement ou indirectement. Et puisque le ministre du Tourisme dit avoir des preuves palpables, le juge d’instruction doit l’entendre…par force.

Mame Mbaye NiangLors de sa conférence de presse, jeudi dernier, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Mame Mbaye Niang, a promis de faire des révélations sur le dossier de l’affaire Adji Sarr-Sonko. « Après le procès, je convoquerai la presse et je dirai ce qu’Ousmane Sonko a fait, avec des preuves palpables ». Le ministre vient d’avouer publiquement détenir des preuves palpables de la « culpabilité » ou de « l’innocence » de Ousmane Sonko…

Apparemment, Mame Mbaye Niang a beaucoup de choses à éclairer la justice ainsi que les Sénégalais sur cette affaire. Il déclare avoir choisi d’attendre la fin du procès pour faire des révélations sur cette affaire. C’est-à-dire tout ce que Ousmane Sonko a commis au Sweet Beauty, avec des preuves palpables à l’appui. Mame Mbaye Niang reconnaît ainsi qu’il en connait plus que la justice sur cette affaire. Sinon, quel besoin a-t-il d’attendre la fin du procès pour dire enfin « avec des preuves palpables » sur ce qu’il sait de cette affaire…

Mame Mbaye Niang se rend coupable de rétention d’informations qui peuvent faire avancer l’enquête dans cette affaire. Il se rend coupable de faire obstruction à l’action de la justice. Le Procureur doit agir tout de suite. Mame Mbaye Niang doit être convoqué par la justice immédiatement et livrer toutes les informations avec les preuves palpables qu’il déclare détenir sur cette affaire. Et, il doit être même poussé à se présenter devant la justice, en utilisant tous les moyens qu’il le faut. Quitte de force !

mameL’affaire judiciaire qui oppose Adji Sarr à Ousmane Sonko est très sérieuse. Cette affaire a causé de des émeutes violentes et sanglantes en mars 2021 au Sénégal. Elle a causé des traumatismes qui vont marquer l’histoire du Sénégal. Mame Mbaye Niang, quel que soit son rang, ne doit pas surgir pour dire qu’il détient des preuves palpables sur la culpabilité de Ousmane Sonko, mais qu’il attend la fin du procès pour les divulguer.

Ce serait se moquer des Sénégalais, se moquer de la justice. Le Procureur doit demander au Doyen des juges d’instruction en charge du dossier Adji Sarr – Ousmane Sonko de l’entendre. A moins que Mame Mbaye Niang ne bluffe, et ne détient aucune « preuve palpable » sur une prétendue culpabilité de Ousmane Sonko. Ce qui serait irresponsable pour un homme politique de son rang.

Depuis que l’affaire Adji Sarr – Ousmane Sonko a éclaté, les Sénégalais ne cessent de réclamer que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Ils attendent d’être édifiés sur les tenants et les aboutissements de cette affaire. Toute personne qui détient des informations utiles pouvant permettre d’éclairer sur cette affaire, doit les livrer. Faute de quoi, cette personne se met en marge de la loi. Mame Mbaye Niang ne doit pas se permettre de certaines légèretés, surtout au niveau qu’il occupe au sein de l’Etat du Sénégal.

L’on attend qu’il soit convoqué par la justice dans les prochains jours, et qu’il mette à la disposition de cette dernière toutes les informations qu’il déclare détenir sur cette affaire. Et, ce serait même un délit, s’il s’avère qu’il ne fait que raconter des sornettes en soutenant qu’il détient des preuves contre Ousmane Sonko. Comme quoi, quand une affaire est en cours devant la justice, on doit bien surveiller nos propos.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (3)