Aïda Diallo piégée par ses paroles…Le Khalife la chasse de Touba

Le Khalife Général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a réagi vigoureusement aux indisciplines de l’une des veuves de Cheikh Bethio Thioune, en l’occurrence Sokhna Aïda Diallo qui revendique l’héritage religieux du guide des thiantaccones.

Elle a franchi le rubicon

Serigne Mountakha furieux contre Sokhna Aida, menace de la chasser de Touba si elle continue de ne pas respecter le Ndigël.

Malgré les rappels à l’ordre lors de leur dernière entrevue, la veuve de Bethio continue ses pratiques qui, regrette Serigne Mountakha Mbacké, sont aux antipodes des principes qui sous-tendent le mouridisme. Le patriarche des mourides n’a pas manqué de menacer Sokhna Aïda, de la déloger de Touba, si toutefois, elle ne se conforme pas aux préceptes de l’Islam et de Serigne Touba.

« Si ceux qui sortent de la voie tracée par serigne Touba n’avaient affaire qu’à moi, je les aurais exclus sans état d’âme » a-t-il déclaré avant de mettre en garde Sokhna Aïda Diallo : « Personne ne peut ternir l’image du Mouridisme, à plus forte raison une personne dont l’image est ternie ».

Aïda Diallo perdue par ses paroles

Elle a prononcé des paroles à l’encontre du Khalife qui ont été enregistrées. Quand Spkhna Aïda Diallo a eu vent des récriminations du Khalife qui lui imposait un ndigël, elle a réagi en disant ce qui suit : « On ne répond pas à des bobards »…

Et ces paroles ont été rapportées au Khalmife Général des mourides qui vient de sortir une fatwa contre cette dernière.