Aliou Cissé : « La Guinée Bissau est un adversaire qu’on connait »

Le Sénégal affronte la Guinée Bissau, ce mercredi 11 novembre, en match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2022. A quelques heures de la rencontre prévue à partir de 16 heures au stade Lat Dior de Thiès, Aliou Cissé, le coach des Lions, rassure sur le moral de ses poulains, indiquant qu’ils sont prêts à faire le job. Pour ce faire, la concentration devra être le mot d’ordre.

« C’est un adversaire qu’on connait. La Guinée Bissau est une équipe qui est en train de progresser. Elle reste sur deux CAN consécutives. C’est une équipe qui se développe de jour en jour. Ils ont d’excellents joueurs qui évoluent à l’étranger notamment au Portugal. Ils ont un beau réservoir de talents. C’est une équipe qui est capable de réaliser de bonnes choses. Nous les respectons. A nous de nous concentrer et faire le job à domicile. Je n’ai aucun doute concernant la motivation de mes garçons. Ils sont là pour gagner les deux matchs. Nous voulons engranger le maximum de points pour régler notre problème de qualification », a-t-il dit, face à la presse après le dernier galop d’entrainement des Lions, en prélude du match.

D’ailleurs, sur ce point, l’ex numéro 6 des Lions du Sénégal, durant l’épopée 2002, invite la Confédération africaine de football (CAF) à revoir son calendrier pour les regroupements. « Forcément dans la mesure où en équipe nationale, on n’a pas le temps de s’entraîner, a-t-il motivé. Pour cette double confrontation, nous n’avons qu’une journée et demie d’entraînement. J’espère qu’au niveau de la planification, la CAF arrivera à rectifier le tir, et permettre aux sélectionneurs de bien travailler avec leurs groupes au moins pendant une semaine ou quatre jours. »

S’agissant du groupe, Aliou Cissé se réjouit des performances de Boulaye Dia, actuel meilleur buteur de la Ligue 1 française. « C’est un garçon qui vient de loin. Il fait de très bonnes choses avec Reims, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Ça fait deux à trois ans qu’il fait parler de lui. Nous le félicitons du fait qu’il est le meilleur buteur de la Ligue 1. Avoir ce type de joueur dans notre équipe nationale est une fierté. Nous l’encourageons de continuer à marquer des buts. Il faut qu’il soit prêt au moment où on aura besoin de lui ».