Ultimate magazine theme for WordPress.

Ansoumana Dione : « Une menace extrêmement grave guette l’humanité »

Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)
0

2021 maladies mentales : l’humanité est en danger, alerte Ansoumana DIONE.

Une menace extrêmement grave, pire que la Covid-19, guette l’humanité. En ce début du 21e siècle, malgré les multiples avancées dans le domaine de la science et de la technologie, l’Homme, meilleure créature divine, vit les pires moments de son existence. Si l’on y prend garde, le nombre de personnes, confrontées à des problèmes de santé mentale, connaîtra une proportion, exposant la population mondiale à une catastrophe, aux conséquences incommensurables.
En clair, nous nous acheminons vers un monde plus fou. Au Sénégal, par exemple, la recrudescence des cas de suicides, notamment, chez les jeunes, ajoutés aux nombreux crimes et autres agressions mortelles, devraient amener nos gouvernants à mesurer l’urgence et la gravité de l’heure. De plus en plus, nous assistons à des faits graves, inédits, liés à plusieurs défaillances au plan de la santé mentale qui n’intéresse guère nos autorités gouvernementales.
A quelques semaines de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, édition 2021, tous les Etats devraient faire une priorité, cet élément essentiel de la Santé. Comment peut-on accorder autant d’importance aux autres parties du corps humain et ignorer la tête qui commande tout le fonctionnement de l’homme ? Le 10 octobre arrive encore. Malheureusement, le Sénégal n’a pris aucune disposition pour sécuriser les populations, en matière de santé mentale.
Rufisque, le 12 septembre 2021,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) 
laissez un commentaire