Babacar Gaye chante les louanges de Me Wade

Le Sénégal, mon pays est confronté à une crise sanitaire qui mobilise toutes les énergies. Je compte assumer ma part de responsabilité à travers #CORONA221, notre plateforme de participation à la vulgarisation des mesures édictées par le gouvernement.

Néanmoins, je voudrais, dans un contexte assez particulier,  féliciter le peuple sénégalais qui, debout comme un seul homme, a réalisé la première alternance démocratique en Afrique de l’Ouest, un certain 19 mars 2000.

En ce jour anniversaire, je ne puis retourner mes pensées à un homme d’exception qui, en général, n’apparaît dans un pays que très rarement.

En effet Me Abdoulaye Wade m’a marqué de par son patriotisme, sa vision du développement, les valeurs de liberté, de démocratie et de justice social qu’il véhicule, sa générosité légendaire et son panafricanisme qu’aucune cause ne saurait remiser. Je ne regrette pas d’avoir si longtemps cheminé avec cet apôtre de la démocratie et humaniste hors pair.

Hélas, les vicissitudes de la politique politicienne et la cupidité humaine nous ont éloignés, l’un de l’autre. N’empêche…

Je prie qu’Allah Soubhana Wataala lui accorde davantage de bonne santé pour qu’il continue à partager l’existence des jeunes générations qui, sans lui, perdent une référence de qualité.

Joyeux anniversaire, Monsieur le Président et cher Maître.
Babacar Gaye Ancien ministre