Boughazelli est cuit…le palais le lâche, l’APR le fuit et Guédiawaye le vomit

Affaire de trafic de faux billets de banque : Seydina Fall seul dans sa chute aux enfers

Qui l’eût cru ? Que le député Seydina Fall ‘’Boughazelli’’ aurait connu une telle chute aux enfers. Il n’y a peu de temps, il n’en avait que pour Seydina Fall. Seydina Fall par ci, Seydina Fall par là. Depuis que Macky Sall est devenu Président de la République, Seydina Fall a pensé qu’il était de ceux-là qui pouvaient décider du destin de tout Sénégalais. Au point de se faire passer pour le « fou de la République ». Les déclarations les plus farfelues, rien que pour faire plaisir au Prince au sein de l’Alliance pour la République (APR), Seydina Fall portait bien ce rôle. Combien de pauvres opposants se sont vus crucifier par les sorties incendiaires du député qui a bénéficié jusqu’ici de la protection du Palais.

Seulement, le voilà Seydina Fall être trempé dans une sombre affaire de trafic de faux billets de banque. On veut toujours croire que le tonitruant personnage bénéficie encore de la présomption d’innocence. Mais voilà, lui, qui pour un tout ou pour un rien se distinguait à travers de sorties saugrenues, est obligé aujourd’hui de se terrer tel un gibier devenu la cible de tous les chasseurs. Seydina Fall était attendu pour une seconde audition à la Section des recherches de la gendarmerie dans le cadre de cette affaire de trafic de faux billets, vendredi dernier, mais, voilà il a fait faux bond.

Curieuse attitude pour quelqu’un qui n’a rien à se reprocher. Seulement ‘’Boughazelli’’ doit bien sentir le monde s’écrouler autour de lui, au point d’avoir aujourd’hui peur.

Qui aujourd’hui, pour clamer sa solidarité à Seydina Fall ? Personne en réalité ! Au sein de sa formation politique, l’APR, aucune voix pour prendre sa défense. Ne parlons surtout pas de ses collègues députés. Même sa base politique de Guédiawaye semble le renier. Aucun militant n’ose s’aventurer dans le dossier pour le défendre.

Seydina Fall vit seul la descente aux enfers qu’il connait en ce moment. D’autant que le Palais est particulièrement remonté contre lui, depuis que le Président Macky Sall a reçu toutes les informations dans ce dossier le concernant.

La rédaction de Xibaaru