Ultimate magazine theme for WordPress.

Cambriolage à Xibaaru…Vandalisme ou banditisme politique ?

0

Vandalisme : Les auteurs de vandalisme des locaux de Xibaaru doivent à présent vivre dans la peur

Un acte de vandalisme relevant de la pure barbarie. Les auteurs de l’acte ignoble commis ce week-end dans les locaux du site Xibaaru ont saccagé certes locaux et remporté du matériel avec eux, mais n’auront pas remporté la paix avec eux. Rien ne sera négligé, ni sera de trop pour les traquer, les démasquer, les mettre à nu. La manœuvre est vraiment cousue de fil blanc pour ne pas apparaître.

Il n’y a vraiment rien à insinuer, l’évidence est là. Ce ne sont pas seulement, des cambrioleurs du dimanche qui sont entrés dans les locaux de Xibaaru pour commettre cet acte ignoble. Il n’y a aucun doute qu’il y en a certains au sein de la République qui voient en Xibaaru, un de leurs pires adversaires à abattre. La ligne éditoriale de Xibaaru dérange certains. Ayant utilisé toutes sortes d’artifices pour le faire taire, cette fois, ils ont passé sortir la grosse artillerie afin pensent-ils de « mettre hors d’état de nuire une bonne fois pour toutes » Xibaaru.

Rien ne relève du hasard dans cette opération qui n’est qu’un acte de vandalisme que l’on veut camoufler à un banal cambriolage. Les locaux de Xibaaru sont abrités dans un immeuble où il y a différents autres services. Curieusement, ce sont les locaux qui sont ciblés dans tout l’immeuble.

A la bonne, on ne nous l’apprend pas. La pratique est vieille, pour ne pas dire obsolète. Avant Xibaaru, des organes de presse ont eu à subir de tels forfaits, et il y avait toujours des commanditaires pensant à travers une méthode aussi scélérate, les faire taire définitivement. Ils ont cambriolé du matériel informatique, des caméras, des appareils de photo en croyant par ces biais mettre hors d’état de nuire Xibaaru, pourtant cela n’a pas nui au fonctionnement du site.

Comme les autres organes de presse ayant subi un acte aussi répugnant, Xibaaru plus que jamais, reste déterminé dans son combat contre tous les déprédateurs de la République. De même qu’il ne ménagera pour que les commanditaires de cet acte scélérat soient publiquement démasqués.

Des commanditaires qui vivent toujours à l’ère du Far-West. En réalité, ils se croient toujours impunis au point de commettre l’irréparable, car se disant couvert d’une immunité. Comme toutes ces histoires qui s’étaient déroulés, au Far-West, Django viendra toujours traquer les hors-la-loi.

A la bonne heure, que les commanditaires de l’acte de brigandage commis dans les locaux de Xibaaru ne songent une seule fois dormir des deux yeux après leur sale coup, croyez-nous-en, ils vont être démasqués, et sera bientôt qu’ils ne le pensent. La trouille et la panique se trouve chez eux.

Thiémokho BORE

laissez un commentaire