Ultimate magazine theme for WordPress.

CAN 2023 : La Guinée équatoriale domine la Guinée-Bissau (4-2)

0

Dans le groupe A de la CAN en Côte d’Ivoire, où cette dernière affronte le Nigeria ce jeudi, la Guinée équatoriale a dominé la Guinée-Bissau (4-2), avec un triplé de son capitaine Emilio Nsue et totalise ainsi quatre points.

Quart de finaliste de la CAN en 2022, la méconnue Guinée équatoriale espère bien aller au moins aussi loin cette fois-ci. En attendant, après avoir obtenu un résultat nul très encourageant face au Nigeria (1-1), où elle n’avait eu besoin que d’une seule véritable opportunité pour inscrire un but, elle a confirmé son exceptionnel réalisme offensif en marquant quatre buts contre la Guinée-Bissau (4-2) en autant d’occasions, ou presque.

Trois d’entre eux ont été marqués par l’avant-centre et capitaine équato-guinéen Emilio Nsue (34 ans, Intercity, D3 espagnole). Ce retentissant triplé lui permet de totaliser 21 buts en 40 sélections, un joli ratio, et d’aborder lundi prochain avec une confiance décuplée la confrontation face au pays organisateur, la Côte d’Ivoire (qui affronte le Nigeria ce jeudi dans le même stade Alassane Ouattara d’Ebimpé).

À 34 ans et 110 jours, Emilio Nsue est devenu le joueur le plus âgé à réussir un triplé dans l’histoire de la CAN. Il s’agit aussi du premier joueur à réussir une telle performance dans une CAN depuis le Marocain Soufiane Alloudi, le 21 janvier 2008 contre la Namibie (5-1)

Sur la première occasion du match, lancé plein axe par Pablo Ganet, Nsue a marqué de l’intérieur du pied droit, avec un grand sang-froid (21e). Alors assez apathiques, les Bissau-Guinéens ont frôlé dans la foulée le 0-2, un centre de Josete Miranda rebondissant sur la barre d’Ouparine Djoco (25e). Mais l’attaquant Lyonnais Mama Baldé et ses équipiers se sont brutalement réveillés à l’approche de la mi-temps. Ils ont même failli renverser le match en quelques minutes.

Une passe décisive du gardien, Jesus Owono

Car juste après le c.s.c. égalisateur d’Esteban Orozco, sous la menace de Franculino Dju sur une belle remise de Mauro Texeira (37e), Dju, encore lui, a cru obtenir un penalty pour un accrochage de Saul Coco (40e). Mais Samuel Uwikunda, l’arbitre rwandais qui l’avait accordé, a été interpellé par le VAR et après une longue hésitation, l’a annulé. Et ce, de manière plus que contestable car sa décision initiale ne constituait certainement pas une erreur manifeste…

À la reprise, la Guinée-Bissau a été punie deux fois coup sur coup après avoir raté une grosse occasion. Ainsi, dans la foulée d’un tir trop croisé de Texeira, le gardien équato-guinéen, Jesus Owono, a offert sur un long dégagement une passe décisive à Miranda, qui a conclu du droit (46e). Puis après un raté de Dju (51e), Nsue a profité d’un centre de Basilio Ndong pour inscrire son deuxième but, au second poteau, du droit (51e).

Et dix minutes plus tard, il s’est donc offert un triplé : lancé par Machin, il a cette fois éliminé Djoco pour conclure du gauche (61e). Les Bissau-Guinéens ont certes légèrement adouci cette douloureuse défaite en marquant par Zé Correia « Turbo » dans le temps additionnel (90e+3). Mais ils se dirigent selon toute vraisemblance vers une élimination…

Source L’équipe

 

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra