Ultimate magazine theme for WordPress.

Concert de casseroles…Ousmane Faye demande à Benno de sortir des tam-tams

Ousmane Faye de Manko Wattu Sénégal
0

Concert de Casseroles : « Toute forme d’expression qui n’entrave en rien la stabilité du pays et la quiétude des sénégalais peut être tolérée »

Tant que la manifestation (concert de casseroles entrepris par Sonko et Yewwi) reste pacifique, épargnée de violences et n’entravant pas la libre circulation des personnes et des biens, cela peut bien passer dans une démocratie. Cette déclaration émane du leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) qui poursuit actuellement, dans l’hexagone, une tournée d’informations et de sensibilisation sur les enjeux des prochaines élections législatives qui se tiendront le 31 juillet 2022. Ce périple ne l’a pas empêché de réagir à la proposition de Ousmane Sonko sur le concert de casseroles et de klaxons comme forme de manifestations politiques.

Pour Ousmane Faye,  »il faut que ces tueries notées après les appels insurrectionnels de l’opposition cessent. Cela ne peut plus continuer et force restera toujours à la loi  », s’alarme Ousmane Faye. Qui s’indigne du fait que,  »les jeunes ne doivent plus être des chairs à fusils et à canon. Par conséquent, le concert de casseroles et de klaxons peut être admis tant qu’il n’y aura pas de violence ni d’entraves à la libre circulation des personnes et des biens. Nous sommes dans un état avec une forte vitalité de la démocratie. On accepte que les citoyens s’expriment librement pour manifester leur courroux et leur amertume, mais que ça ne gêne personne  », avertit-il.

Et de renchérir :  » Si l’opposition qui n’a rien à prouver aux Sénégalais se permet de faire un concert de casseroles et klaxons, les militants de Benno doivent faire autant, plus et mieux pour exhiber les multiples réalisations du Président Macky. C’est pourquoi le jour J, c’est à dire le mercredi prochain, que tous les sympathisants et amis du régime sortent les tam-tams, les bongos, et autres sifflets contre les casseroles de Yewwi, une manière pour nous de montrer que ce que le chef de l’État a fait comme réalisations mérite qu’on en fasse écho.

J’en invite tous les sénégalais qui sont dans leur terroir à respecter ce mot d’ordre et sortir leurs matériels. Nous sommes plus nombreux en termes d’électeurs et nos tam-tams vont noyer leurs casseroles », propose le patron de MWS en pleine séance d’explications aux Sénégalais de la diaspora. Ainsi leur a t-il dit,  »vous qui êtes ici à l’extérieur du Sénégal. Vous pouvez apprécier mieux que quiconque le leadership du président Macky Sall après sa brillante médiation réussie dans la résolution du conflit Russo Ukrainien. Un travail salué par ses pairs africains et la communauté internationale qui a donné satisfaction pour avoir permis la libération des millions de tonnes de céréales et éviter une éventuelle famine.

Cette prouesse réussie par le chef de l’Etat est reprise ici dans les chaînes européennes et devrait être saluée par les nationaux. Donc ceux qui vous disent autre chose racontent des contrevérités. L’opposition sénégalaise se distingue dans la manipulation et cherche à tromper les jeunes. Mais vous qui pouvez mesurer les difficultés causées par la crise notée aujourd’hui dans le monde, vous êtes bien avertis parce que vous savez bien les efforts que le Président Macky fournit tant sur le plan national, avec l’émergence d’infrastructures de développement, qu’international.

L’impact de cette crise n’épargne aucune économie, à fortiori celles africaines », convainc Ousmane Faye. Mais, termine-t-il,  » c’est dommage qu’en collaboration avec une certaine presse, l’opposition et Yaw essaient de torpiller ce beau travail par la désinformation. J’appelle donc tout le monde à se mobiliser pour octroyer au président Sall et sa coalition Bby, la majorité confortable à l’Assemblée nationale. Et qu’on acceptera plus ces actes insurrectionnels et de défiance vis à vis des institutions.

Mais désormais toute forme d’expression qui n’entrave en rien la vie des Sénégalais ou qui peut amener la violence, est tolérable dans une démocratie  »

Ousmane Faye

laissez un commentaire