Ultimate magazine theme for WordPress.

Concurrence des clandos…Les taxis « jaune-noir » annoncent une marche

0

Très remonté, le regroupement des taxis urbains du Sénégal demande l’arrêt immédiat du transport en ligne des clandos intervenant à travers des applications dans le secteur de transport routier sans aucune règle favorisant ainsi le transport irrégulier. C’est pourquoi le regroupement des taxis urbains après avoir alerté, menace d’un mouvement d’humeur en annonçant une marche sans ou avec l’autorisation du préfet de Dakar.

« La fois passée on a été républicain, cette fois-ci, s’il plaît à Dieu on va tenir notre marche, le vendredi 02 décembre 2022 du rond-point Liberté 5, jusqu’à celui du Jet d’eau, pour dénoncer les difficultés que rencontre le secteur du transport public, particulièrement les taxis », a dénoncé Modou Seck, le président du regroupement.

Le responsable ajoute qu’ils ne seront jamais d’accord avec le transport irrégulier. Il a rappelé que le préfet de Dakar avait fait savoir que la circulation des taxis clandestins communément appelés « motos thiak thiak à Dakar » conformément à l’arrêté 8903 du 29 octobre 2012, est inacceptable… À l’en croire, le secteur des taxis est très menacé et annonce que les taxis ne s’en sortent plus, avec le renouvellement du parc de taxi, l’affichage des amendes forfaitaires dans tous les bureaux de contravention, la mise en place d’aires de stationnement les gares du TER ET BRT et dans toutes les communes de Dakar avec des toilettes modernes et sécurisées.

Modou Seck terminera par interpeller le président de la République Macky Sall et l’opinion nationale et internationale en cas de troubles du secteur.

Avec Dakaractu

laissez un commentaire