Ultimate magazine theme for WordPress.

Covid-19 : Ministre, DG et hommes d’affaires qui vont humilier Macky et salir le Sénégal

0

Fonds Forces covid-19 : Les corona-businessmen à l’œuvre

Alors que le Chef de l’Etat avec le soutien de tous les spécialistes, agents de santé travaillent d’arrache-pied pour éradiquer, venir à bout du coronavirus, des affairistes veulent se servir de la pandémie et en faire un véritable business. De véritables vampires qui profitent du malheur qui frappe la nation pour pouvoir sucer le peuple de son sang. Pour eux, le covid-19, depuis que le Chef de l’Etat a lancé le Plan de résilience économique et social avec la mise en place d’un fonds de 1000 milliards FCFA pour venir en aide aux populations, est devenu le corona-business.

Les corona-businessmen apparaissent, attirés qu’ils sont par l’odeur des 1000 milliards FCFA. Du véritable fromage pour eux et, dont ils n’auront de cesse que lorsqu’ils parviendront à s’emparer de toutes les portions. Le pire, c’est que les corona-businessmen agissent avec la complicité de fonctionnaires qui vivent de la corruption.

Des groupements de transporteurs, des associations regroupant des opérateurs et importateurs du riz, tous représentatifs, n’ont de cesse de dénoncer avoir été mis hors du coup, dans l’opération d’acquisition et d’acheminement des denrées sur tout le territoire national. Des hommes qui n’ont rien à voir avec le monde du transport ou celui d’importateurs de riz, se sont subitement à avoir ces vocations.

Le secrétaire général du Syndicat national des transporteurs et chauffeurs du Sénégal affilé à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) Gora Khouma, irrité de voir qu’une grosse partie des opérations d’acheminement des denrées sur le territoire national a été attribuée à l’homme d’affaires Demba Diop dit Diop Sy, s’en indigne. Pour Gora Khouma, Diop Sy dans cette affaire, ne serait que le prête-nom de gros bonnets de la politique. Sans compter que la société de Diop Sy, dénommée Société Urbaine d’Entreprises (UDE) qui s’est vu attribuer le marché d’acheminement du riz, a été liquidé judiciairement depuis…mai 2019

Durant ces dernières quarante-huit heures, un nom est régulièrement cité pour ce qui est du marché d’acquisition du riz par l’Etat. Il s’agit de Rayan Hachem. Un homme qui s’est vu passer pratiquement tout ce marché. L’importateur en riz Moustapha Tall dénonce lui aussi, que dans cette affaire, toutes les associations d’opérateurs et d’importateurs de riz n’ont pas été consultées. Depuis, c’est le branle-bas au sein de l’administration pour justifier les raisons ayant conduit à confier une grande part du marché à Rayan Hachem.

Devine qui vient dîner ce soir dans cet épisode du covid-19 ? Mame Boye Diao vient voler au secours de Ryan Hachem présenté comme celui qui réalise un chiffre d’affaires de 180 milliards FCFA par an. Rayan Hachem a beau être même l’homme d’affaires le plus clean au Sénégal, l’on se demande bien pourquoi c’est à Mame Boye Diao de se mettre dans la peau de son avocat défenseur ? Mame Boye Diao enfreint là ses obligations de réserve en tant que haut fonctionnaire et doit être tout simplement démis.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire