Covid-19 : Une société crée un masque qui « tue les virus »

Une société basée à Riom (Puy-de-Dôme) commercialise des masques présentés comme antiviraux et antibactériens, très efficaces contre le coronavirus selon elle. Les protections sont confectionnées en Europe et sont uniquement disponibles sur commande.

C’est un business porteur en temps de pandémie. Depuis des mois de nombreuses entreprises confectionnent et commercialisent des masques de protection en tout genre. Comment optimiser leur efficacité ? Vincent Argillier, à la tête de la société Ingener8 basée à Riom (Puy-de-Dôme) mise sur une grande « qualité de filtration », du niveau des masques FFP3, tout en assurant une « bonne respirabilité », indique-t-il dans La Montagne ce vendredi 12 février.

Le textile vient de Suisse, il serait antiviral et antibactérien. Il « tue les virus et bactéries en moins de 5 minutes », est-il précisé sur la page Facebook d’Ingener8. Les masques sont ensuite fabriqués en Europe et vendus dans 16 pays.

Pour la conception de ces protections, l’entrepreneur, spécialisé dans le développement de textiles intelligents, a travaillé avec un fournisseur suisse qui « a créé une solution biocide normée dès le mois de mars pour traiter le tissu ». Ils se sont aussi penchés sur la confection d’un masque pouvant « s’adapter à la morphologie du visage. »

Ces masques peuvent être lavés jusqu’à 50 fois, ce qui leur permet de fournir une alternative écologique aux masques chirurgicaux jetables, note La Montagne, repris par Ouest France. Ils ne sont pas disponibles dans les commerces mais seulement sur commande. Les délais de livraison sont compris entre deux et trois semaines.