Ultimate magazine theme for WordPress.

Idrissa Seck absent…Rewmi a un nouvel homme fort

Idrissa Seck, le leader du Rewmi, malade à Compiègne en France
0

Alors que l’on s’achemine vers des élections en 2022 et 2024, certains partis politiques opèrent des changements dans le silence. Depuis que l’ancien maire de Thiès, Idrissa Seck, est devenu « Mbourou ak Soow » avec le président Macky Sall, son parti connait un nouvel homme fort. Absent pour des raisons sérieuses de santé, Idrissa Seck s’est délégué un remplaçant par intérim. Rewmi s’est trouvé un nouveau « roi ». En effet, le ministre de l’économie numérique et des télécommunications, Yankhoba Diattara dirige et représente, désormais, le parti.

La venue d’Idrissa Seck dans la mouvance présidentielle est toujours dans l’esprit des sénégalais. En 2020, l’homme qui disait qu’il n’accepterait jamais un poste offert par Macky Sall venait de retourner sa veste. Le Chef de l’Etat par décret n° 2020-2099 du 1er novembre de la même année venait de nommer l’ancien Premier Ministre au poste honorifique de président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE). Celui que l’on surnomme « Kirikou » remplace à ce poste Aminata Touré. Cette nomination bénéficie aussi à quelques-uns de ses lieutenants qui ont réussi à rejoindre le gouvernement.

Aly Saleh Diop et Yankhoba Diattara ont aussi bénéficié des bonnes grâces du président Macky Sall. Ces deux camarades de parti d’Idrissa Seck ont été récompensés par des postes ministériels. Mais leur entrée dans le gouvernement est considérée comme une trahison par les sénégalais mais aussi une partie de l’opposition. Idy et Cie en font toujours les frais. Ils se font lyncher chaque jour.

Depuis un certain temps, le nouvel « ami » de Macky se fait désirer. Les sorties médiatiques du leader de Rewmi sont désormais quasi inexistantes. Idrissa Seck s’était même permis de s’absenter lors de la visite du chef de l’Etat, Macky Sall, lors de l’inauguration des Instituts supérieur d’enseignement professionnel (ISEP) de Thiès et Diamniadio. Depuis lors son absence alimente les débats. Certains s’interrogent sur l’état de santé mental du président du CESE.

Mais Idrissa Seck peut compter sur son nouvel homme fort. Lors du passage de Macky dans la cité du rail, il a sauvé la face. Yankhoba Diattara a planifié l’accueil réservé au chef de l’Etat à Thiès. Si le président Macky Sall a vu orange dans cette ville, c’est grâce à son ministre de l’économie numérique et des télécommunications. Il a aussi transmis le message du président du conseil départemental qui s’est volatilisé depuis qu’il occupe la présidence du Conseil Economique Social et Environnemental. Et cela le locataire du Palais en est bien conscient.

Au lendemain de la mobilisation réussie lors de la cérémonie d’inauguration de l’ISEP de Thiès, le Président de la République a très vite rendu à Yankhoba Diatara la monnaie de sa pièce en Conseil des Ministres du mercredi 30 juin 2021. Il lui avait demandé de lui proposer un cadre réglementaire fixant l’organisation et le fonctionnement du Data center de Diamniadio. Mettant à l’aise le nouveau transhumant dans son gouvernement.

En attendant de savoir ce qui arrive au nouveau président du Conseil Economique Social et Environnemental, Rewmi peut compter sur Yankhoba Diattara. Le jeune ministre est en train de prendre ses aises au sein du parti. On dit de lui qu’il est le successeur de Idrissa Seck à la tête de Rewmi…

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire