Ultimate magazine theme for WordPress.

Pourquoi Macky refuse de changer ce ministre ?

6

Ce sera le chaos pour les Sénégalais si le président de la république Macky Sall n’agit pas le plus rapidement possible. Si le président Macky Sall dit œuvrer pour l’intérêt des Sénégalais qui l’ont élu, alors il doit éviter que sa population continue de vivre le calvaire avec un ministre qui reste inactif face à un fléau qui la décime. C’est le moment pour le président de la République, Macky Sall, de démontrer qu’il est au Palais pour le bien de son peuple et non pour l’intérêt des politiciens qui l’entourent.

Macky Sall est le seul président qui n’a pas changé de ministre de la Santé depuis le début de la Pandémie. En France, un nouveau ministre a été nommé pour apporter un sang neuf et pour montrer le nouveau visage de la lutte contre le coronavirus. Olivier Véran a remplacé Agnès Buzyn. Aux Etats Unis, Donald Trump a changé deux fois de ministre de la Santé avant de voir son successeur, Joe Biden, venir avec un nouveau ministre de la Santé.

Plus près de nous en Côte d’Ivoire, l’ingénieur en génie civil, Pierre N’Gou Dimba, a été nommé mardi 06 Avril 2021 à la tête du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique en remplacement du puissant Docteur Eugène Aka Aouélé qui a occupé ce poste pendant quatre ans. Au Mali, Mme Diéminatou Sangaré, Détentrice d’un diplôme d’Ingénieure Economiste et d’un diplôme de cadre de la sécurité sociale a remplacé le Docteur Fanta Siby au poste de ministre de la Santé.

La majeure partie des pays qui subissent de plein fouet la pandémie de la covid-19, ont changé de de ministre de la Santé pour donner une nouvelle image de la riposte contre ce fléau. Et cela suscite de l’espoir sur le plan visuel. Tout comme dans le sport, les ministres des sports changent souvent pour imager la renaissance de la politique sportive. Mais au Sénégal, le ministre des Sports traîne l’image du Sénégal qui n’a jamais gagné de coupe d’Afrique. Et il est encore à ce poste.

Macky Sall a nommé Abdoulaye Diouf Sarr comme ministre de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS) depuis le 7 septembre 2017. La pandémie de la covid s’est déclarée en décembre 2019. Les premières mesures de lutte contre la covid au Sénégal sont intervenues en mars 2020. Dès cet instant, le président aurait dû nommer à la place d’Abdoulaye Diouf Sarr, un médecin colonel ou un militaire à la tête du ministère de la Santé pour militariser la riposte contre la covid. Mais le président a continué à politiser la lutte contre cette maladie qui décime les populations…Et cela en état d’urgence.

Il met son beau-frère dans la distribution des vivres covid. Et laisse Abdoulaye Diouf Sarr à la tête du ministère de la santé. Il nomme un général qui s’occupe du fonds Force covid…et c’est tout. Les Sénégalais vivent la covid avec le visage du maire de Yoff ; et quand la troisième vague de cette pandémie s’installe, les Sénégalais se réveillent encore avec le visage de Diouf Sarr qui lui, est préoccupé par sa candidature à la mairie de la capitale avec une partie de la communauté Léboue.

Pourquoi Macky Sall joue-t-il la carte de la politique face à ce fleau d’envergure mondiale ? Bientôt les campagnes pour les Locales. Le ministre Diouf Sarr qui veut être maire de la capitale, ira sans doute séduire ses concitoyens avec les voitures du ministère de la Santé, une partie du personnel de la santé et peut-être même les moyens de son ministère…le président Macky Sall gagnerait à décharger Diouf Sarr de ses fonctions de ministre de la Santé et apporter un sang neuf sans la lutte contre la Covid-19.

La Rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (6)