Idy-Wade-Macky…Ils vont s’affronter bientôt

Elections locales et législatives prochaines : Deux grands camps vont s’affronter

Une nouvelle configuration du paysage politique au Sénégal se profile à l’horizon. L’ancien Président de la République, secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS), Me Abdoulaye Wade convaincu après les démarches qu’il entreprend ces derniers temps, est dans la dynamique de travailler à des retrouvailles d’une partie de la famille libérale. Pour cela, il dispose de tous les atouts. En peu de temps, Me Abdoulaye Wade a réussi à se retrouver avec son successeur à la tête de l’Exécutif, le Président Macky Sall, Pape Diop et Madické Niang. Me Abdoulaye Wade qui ne veut s’arrêter en si bon chemin, compte entreprendre d’autres démarches auprès de certains autres de ses ex-partisans qui ont quitté le PDS.

Ce qui veut dire qu’il n’est pas du tout exclu que lors des prochaines élections locales et celles législatives de 2022 que l’on retrouve un camp formé par Macky Sall, Abdoulaye Wade, Pape Diop, Madické Niang et d’autres alliés, pour aller uni à ces échéances.

Ce camp qui sera celui de la majorité présidentielle élargie ne sera certainement pas seul à se former lors de ces prochaines échéances électorales, si toutes les démarches aboutissent. Idrissa Seck, durant ces dernières années, a toujours su compter sur les apports de Malick Gakou et de Khalifa Sall. Ensemble, ils avaient formé une seule liste lors des dernières élections législatives de 2017. Lors de la présidentielle de 2019, Idrissa Seck avait bénéficié des soutiens de Malick Gakou et de Khalifa Sall. Quoi de plus naturel donc qu’ils se retrouvent à nouveau lors des prochaines élections locales et des législatives de 2022 pour former une liste unique.

Deux grands camps pourraient donc se faire face à l’occasion de ces prochaines élections où il n’y aura qu’un singleton nommé Ousmane Sonko. L’homme s’est senti tellement pousser des ailes à l’issue de l’élection présidentielle de février dernier, qu’il a fini par s’isoler du reste de l’opposition, en se mettant dans la peau de donneur de leçons pour tout le monde.

La rédaction de Xibaaru