Iles Canaries : Plus de milles migrants débarqués en 48 heures

Plus d’un millier de migrants africains sont arrivés sur les côtes des îles espagnoles des Canaries ( Las Palmas Tenerife et Fuerteventura) en 48 heures. Ce rythme d’arrivées de migrants illégaux aux Canaries n’avait pas été constaté depuis plus d’une décennie, ont souligné des responsables de la Croix-Rouge.

Depuis jeudi, 1.015 personnes sont arrivées à bord de 37 embarcations sur les îles de Lanzarote, Fuerteventura, Grande Canarie et Tenerife, ces deux dernières étant les plus éloignées (250 à 300 km) des côtes africaines.

Depuis plusieurs mois, les migrants africains ont repris la route des Canaries de préférence à la Méditerranée en raison d’accords de contrôles frontaliers conclus avec la Libye, la Turquie et le Maroc. Du 1er janvier au 30 septembre, 6.081 migrants sont ainsi arrivés aux Canaries, soit six fois plus que pour la même période de 2019, selon le ministère espagnol de l’Intérieur, repris par l’AFP.