Incroyable ! Voici les dauphins de…Macky Sall

Prochain successeur du Chef de l’Etat : Ce qu’en dit Cheikh Yérim Seck

Le journaliste Cheikh Yérim Seck revendique de faire partie du cercle de ceux qui conseillent occultement le Chef de l’Etat, Macky Sall. Il vient à ce propos de lâcher un gros os, si tant est qu’il fait effectivement partie de façon occulte des conseillers du Chef de l’Etat. Invité de l’émission Face2Face de la TFM, Cheikh Yérim Seck indique que le Président Macky Sall cherche celui qui sera son dauphin entre ces quatre personnes. A savoir Abdoulaye Daouda Diallo, Mansour Faye, Cheikh Oumar Hanne et Mouhamadou Makhtar Cissé. En sa qualité de conseiller occulte du Chef de l’Etat, Cheikh Yérim Seck doit certainement chercher à sortir aux Sénégalais, une farce de mauvais goût. A quelle fin ? L’histoire nous renseignera bientôt ?

Personne ne sait. Mais si l’on ne s’en tient qu’à la seule short-list sortie par Cheikh Yérim Seck et qui serait dans la botte du Chef de l’Etat, ce qui voudrait dire que Macky Sall veut offrir sur un plateau d’argent le pouvoir à l’opposition. Hypothèse d’autant plus que probable qu’au cours de la même émission que Cheikh Yérim Seck, vraiment dans le secret des dieux, renseigne que le Président Macky Sall est en contact permanent avec Idrissa Seck, le Président de Rewmi, et qu’il communique avec Karim Wade. Dans les propos de Cheikh Yérim Seck, tout laisse croire qu’entre ces deux de l’opposition, le Chef de l’Etat chercherait celui qui le remplacerait à la tête de l’Etat.

Car, nous ne voyons nullement, parmi ceux, de son entourage, cités par Cheikh Yérim Seck qui vraiment pour succéder à Macky Sall.

Que l’on ne nous fasse vraiment pas rire ! Quel poids peut avoir Abdoulaye Daouda Diallo qui a de la peine à s’affirmer partout où il a été nommé ministre sous le régime du Président Macky Sall, face à des ténors de l’opposition rompus à la tâche. Qu’en est-il de Mansour Faye tiré de l’anonymat que parce que Macky Sall dont il est le beau-frère est devenu Président de la République. Ce qui l’a fait sentir pousser des ailes, au point de profiter de sa position pour conquérir la mairie de Saint-Louis, mais qui garde cette très triste réputation d’avoir offert le contrat d’affermage de la distribution de l’eau en milieux urbain et semi-urbain au très controversé groupe français Suez. De l’œil !

Que l’on ne nous fasse surtout pas rire en nous parlant de Cheikh Oumar Hanne ? Un individu pas très bien coté auprès de l’opinion, à cause de son passage qui fait jaser à la tête de la Direction nationale du COUD, et qui se distingue par ses nombreuses maladresses depuis qu’il est ministre de l’Enseignement supérieur. Cheikh Oumar Hanne doit même être plus proche de la porte de sortie du gouvernement, compte tenu de la réputation qu’il traine, mais également qu’il est grabataire.

Parmi ce quatuor, un seul pouvait se hisser à la hauteur et pouvoir prétendre à la succession du Chef de l’Etat. C’est MMC. Seulement ce dernier garde un handicap, après sa mauvaise communication à propos de la hausse des prix de l’électricité.

La rédaction de Xibaaru