Ultimate magazine theme for WordPress.

Insécurité alimentaire à Ranérou et Matam

0

Dans le domaine du « cadre harmonisé », le Conseil national de la sécurité alimentaire (Cnsa) a procédé hier à la publication d’un nouveau résultat sur la situation alimentaire « préoccupante » au nord du Sénégal. Parmi les 45 départements que compte le pays, Matam et Ranérou sont dans l’incapacité d’assurer convenablement les trois repas quotidiens. Le secrétaire général du gouvernement a annoncé une aide de 44 milliards aux ménages des deux départements.

Après la clôture en mars dernier de l’atelier d’identification et d’analyse des zones à risque et des populations en insécurité alimentaire, le Conseil national de la sécurité alimentaire (Cnsa) a publié un nouveau résultat. Son secrétaire exécutif, Jean Pierre Senghor, a alerté sur la situation alimentaire préoccupante à Matam et Ranérou.

« L’analyse de la situation alimentaire et nutritionnelle du Sénégal pour la période courant (mars-avril et mai 2022), à travers le cadre harmonisé révèle une situation alimentaire précaire dans 13 départements et préoccupante dans les départements de Matam et Ranérou », a déclaré M. Senghor. Il a toutefois précisé que ces deux départements englobent au total, 549 mille personnes qui sont actuellement dans l’incapacité d’assurer convenablement les trois repas quotidiens, soit 3,1% de la population totale analysée.

« S’agissant de la période projetée (juin-juillet-août 2022), la situation allait s’aggraver avec quatre départements qui seraient en crise alimentaire, Kanel, Matam et Ranérou et Goudiry », a ajouté le secrétaire exécutif du Conseil national de la sécurité alimentaire (Cnsa). D’après ses prévisions, si rien n’est fait, le nombre total de personnes frappées par la crise alimentaire va passer à 881 mille 275, soit 5% de la population analysée. Lire la suite en cliquant ICI

laissez un commentaire