Kédougou : Trypano, un voleur surpris en pleine action…

A.K, un présumé voleur tombe avec un important butin dans les mains. Les faits se sont déroulés ce vendredi 25 septembre 2020 au quartier trypano non loin de l’école élémentaire.

Le jeune A. K ne savait pas qu’il allait tomber ce vendredi 25 septembre 2020. Il a été pris la main dans le sac dans un domicile situé non loin de l’école tripano1.Il faisait 10 h ce matin quand le jeune A. K s’introduisit frauduleusement dans un domicile pour mettre sens dessus sens dessous tout sur son passage.

A.K a d’abord défoncé le portail avant d’accéder à la véranda. Il poursuivit ses manœuvres en cassant la porte de la première chambre. Une fois dedans, il prit un téléphone portable quelques billets de banque (des francs guinéens) et un écran de télévision. A.K se dirigea ensuite vers une autre chambre, pris un écran de télévision, récupéra une valise, l’amena sous la véranda, la fouilla et déversa le contenu. Il empocha à nouveau un autre téléphone portable et quelques billets de banque.

A cet instant précis, A.K entendit l’un des propriétaires se dirigeant vers la maison. Pris de panique, A.K prit la fuite en escaladant le mur de clôture. Ameuté, le voisinage cria : « Au voleur ! Au voleur ! ».

A.K essaya de se cacher sans les hautes herbes qui entourent l’école trypano 2 mais c’est sans compter la détermination de ses poursuivants. Pour débusquer le malfrat, il a suffi l’usage d’astuces verbales su genre : « Amenez l’essence ! Mettez le feu ! ». Aussitôt, A.K sortit des herbes et prit à nouveau la fuite. Après une course poursuite d’environ 100 m, le voleur A.K a été rattrapé par une foule en furie.

Pour assurer sa sécurité et préserver ses droits, certains ont supplié la foule de ne pas frapper A.K ni de l’insulter. Il suffit juste d’appeler la police car force reste à la loi. Dès réception du coup de fil, la police a envoyé deux éléments de la brigade de recherche.  A la suite de la reconstitution des faits, le présumé malfrat a été acheminé vers le commissariat urbain de Kédougou. Au moment de la restitution des faits plusieurs habitants du voisinage ont profité de l’occasion pour indexer A.K comme présumé auteur de tous les vols perpétrés dans le quartier et ses environs.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn