Ultimate magazine theme for WordPress.

Khalifa Sall, un candidat violent contre les femmes…Il le crie haut et fort

2

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’ancien maire de Dakar cache un comportement violent contre la gent féminine. Depuis plus de quarante ans de présence en politique, c’est la première fois, qu’un candidat à la présidentielle soutient publiquement des personnes qui ont violemment agressé une femme enceinte. Khalifa Sall soutient les députés-agresseurs de Yewwi qui s’en sont pris à leur collègues de l’APR, Amy Ndiaye Gniby. Non seulement il est fier de ces députés qui ont agressé cette femme enceinte mais il les soutient à fond…

khalifaPour ceux qui ne le savaient pas, Khalifa Sall dévoile enfin son véritable visage. Khalifa Sall n’a jamais été celui qu’il a voulu faire croire aux Sénégalais. Avec l’ignoble agression subie par la députée Amy Ndiaye Gniby en pleine session parlementaire de la part de deux de ces collègues hommes, les masques sont en train de tomber. Khalifa Sall encourage ainsi les députés de Yewwi Askan Wi (YAW) et les appelle à la violence…

Dans les colonnes de L’Observateur, il martèle : « Je suis très fier de tous nos députés. Les gens vous diabolisent. Certes, il a ce qui n’est pas souhaitable, mais je voudrais vous faire comprendre que quand c’est le moment de résister, il faut résister ». Résister, au point d’agresser de cette manière une femme enceinte, en la giflant, puis en lui donnant un coup de pied en plein ventre. C’est, ce à quoi appelle le patron de Taxawu Sénégal, membre de Yewwi Aska Wi, Khalifa Sall.

L’ancien maire de Dakar ne s’arrête pas là. Il poursuit, toujours dans les colonnes de L’Observateur : « Je veux que nos députés comprennent que nous sommes de tout cœur avec eux, que nous les soutenons. C’est le combat qu’ils mènent, qui est important pour nous. Ce pays changera d’une façon ou d’une autre. Nous n’accepterons plus que les gens fassent ce qu’ils veulent dans ce pays ». Khalifa Sall montre qu’il n’a même pas de considération à l’endroit de tous les éminents membres de la société civile, les démocrates, les associations féminines qui à l’unanimité, ont condamné l’agression subie par Amy Ndiaye Gniby.

Si l’on remonte de l’époque où le Parti socialiste (PS) était au pouvoir, pour se souvenir, cette attitude de Khalifa Sall ne surprend guère. Il faisait l’apologie de la violence. C’est lui qui commanditait les agressions commises par les jeunes du PS contre ceux de l’opposition, à l’occasion des campagnes d’affichage. Khalifa Sall faisait alors partie des faucons du PS. Contrairement à ce qu’il veut faire paraître, Khalifa Sall est un homme belliqueux.

khalifaL’apparence peut être trompeuse. Khalifa Sall ne peut avoir une certaine compassion et de la solidarité à l’endroit des femmes. Encourager des députés à poursuivre dans la violence et agresser leurs collègues femmes qui ne partagent pas leurs points de vue, montre la véritable nature de Khalifa Ababacar Sall. Dire qu’il veut être un jour Président de la République du Sénégal. En tout cas, il peut ne pas compter sur les voix des femmes. Jamais, elles n’accepteront de voter pour quelqu’un qui demain, va risquer de bafouer tous leurs droits.

Khalifa Sall a fait la preuve d’une grande maladresse. Il a perdu l’estime de beaucoup de Sénégalais qui n’ont pas apprécié sa prise de position dans cette affaire. Il faut voir la réaction de plusieurs Sénégalais à travers les réseaux sociaux qui désavouent Khalifa Sall en se disant surpris de le voir faire une telle sortie qui ne l’honore guère. Pour eux, une telle attitude, ils disent qu’ils l’attendaient plutôt de Ousmane Sonko et non de Khalifa Sall. Les Sénégalais se rendent maintenant compte qui est véritablement l’ancien maire de Dakar.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (2)